Jessy Benet (Amiens SC) : « La série de défaites s’arrête »

Jessy Benet Amiens SC
Adrien Rocher - Le 11 HDF

Après deux revers de rang en Ligue 2, l’Amiens SC a brisé l’élan négatif sur la pelouse de Chambly et cela fait sourire Jessy Benet qui espère que cela va désormais se traduire en championnat.

On imagine que seule la qualification est belle dans ce genre de cas…

C’était l’objectif, on l’a fait aux tirs aux buts, c’est quelque chose de rempli.

Vous êtes-vous fait peur ?

Quand on est mené au score, un petit peu. Après, on arrive à revenir, à se créer quelques situations alors qu’eux en ont surtout eu sur des attaques rapides et des contres. Ils ont fait un bon match. C’était une équipe solide, un bloc bas, on a eu du mal à les manier mais ce qui compte, c’est la qualification. C’est ça, la Coupe de France.

L’égalisation est venue au bon moment…

Forcément, oui, parce qu’il y a des moments dans un match qui sont importants mais l’objectif était de revenir assez rapidement et le faire juste avant la mi-temps c’était bien pour repartir sur une deuxième mi-temps plus sereine. On a essayé de pousser, ils ont eu des situations en contre.

Vous cassez la série de défaites…

C’est sûr, oui, même si sur 90 minutes c’est un match nul. Au moins, la série de défaites s’arrête. Les matches de coupe sont toujours différents, ce n’est pas la même mentalité, on a vu des équipes de Ligue 2 déjà sorties. C’est une compétition différente avec un état d’esprit différent.

Est-ce qu’on a une appréhension de se faire battre par le plus petit ?

On n’a pas vraiment d’appréhension mais on sait que ça peut arriver et c’est sûr qu’on n’a pas envie que ça nous arrive.

Cela va réduire d’une semaine la coupure pour la Coupe du Monde, on imagine que c’est une bonne chose…

C’est bien de jouer des compétitions, de jouer des matches. Ce dernier match avant la coupure va nous faire du bien. Ce sera un match difficile mais on fera tout pour se qualifier et rejoindre les 32èmes de finale.

Propos recueillis par Adrien ROCHER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *