Jessy Benet (Amiens SC) : « Il ne faut pas se décourager »

Sorti sur protocole commotion en fin de première période, ce qui devrait le tenir éloigné des terrains durant au moins quinze jours, Jessy Benet estime qu’il ne manque qu’un déclic à l’Amiens SC pour inverser son incroyable spirale négative depuis le début de la saison. Entretien.

Comment avez-vous vécu ce moment difficile ?

Je ne me rappelle pas de l’action, donc je n’ai pas eu peur puisque je ne m’en rappelle pas. Je ne sais pas ce qu’il se passe, je n’ai pas revu la vidéo. Je me rappelle juste de me réveiller, voir des gens autour de moi, et c’est tout.

Quels stigmates avez-vous ?

J’ai un peu la lèvre gonflée, mal au nez et un peu à la nuque, sinon, ça va. On ne m’a pas trop dit les choses, mais je pense que c’est une commotion cérébrale.

On pensait que vous passeriez des examens sur Dijon…

Non, parce que pour l’instant, ça va. Un médecin-réanimateur est venu m’examiner et m’a dit que si ça n’allait pas, on referait des examens, mais pour l’instant, ça va.

Ce n’est pas le retour que vous espériez…

C’est sûr que j’aurais aimé jouer tout le match et que ça se passe mieux pour mon équipe, mais c’est comme ça.

Cette défaite est préoccupante…

C’est sûr que ça l’est. On était venu ici avec des ambitions parce qu’on n’était pas loin l’un de l’autre. Maintenant, il va falloir repartir sur une dynamique positive.

Est-ce décourageant ?

Il ne faut pas se décourager, sinon ça ne sert à rien de venir sur le terrain. On ne va pas se décourager, on va continuer de travailler pour tenter de décrocher une victoire et partir sur une série.

Il manque un petit truc à cette équipe…

C’est peut-être un peu de confiance. Je pense vraiment qu’il nous manque une victoire pour partir sur quelque chose de positif.

On attendait beaucoup des arrivées mais c’est difficile d’inverser une spirale négative…

C’est sûr, et ce n’est pas un, deux ou trois joueurs qui vont changer les choses d’un seul coup. Les recrues de dernière minute sont là pour essayer d’inverser les choses. Kader Bamba était suspendu mais il apporte des choses. On verra par la suite.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON à Dijon

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires