Jessy Benet (Amiens SC) : « Encore la même chose, on manque d’efficacité »

Jessy Benet Amiens SC
Photo by Christophe Saidi / FEP / Icon Sport

Si l’Amiens SC est parvenu en toute fin de match à sauver un point de son déplacement au Havre (1-1), Jessy Benet avouait de la frustration de ne pas réussir à s’imposer alors que les Amiénois se sont procurés de nombreuses occasions.

On vous sent déçu de ce résultat…

Forcément, oui, parce qu’ils ne marquent même pas sur une occasion et nous on en a que l’on n’arrive pas à concrétiser à part le pénalty. C’est encore la même chose, on manque d’efficacité.

Surtout sur la fin de match…

Même en première mi-temps où on a deux grosses occasions. Si on ouvre le score, ce n’est pas le même match et eux, sur un coup-franc anodin, ils marquent. Ca nous fait mal. On savait que s’ils marquaient le premier but, défensivement, ils étaient solides. C’est quand même la meilleure défense de Ligue 2. On réussi à revenir et c’est aussi un bon point.

Même si les autres gagnent…

C’est ça… On perd pas mais on n’avance pas, au final. On sait qu’il faut gagner pour avancer et maintenant, cap sur le prochain match.

Le focus sera-t-il sur Dunkerque ou Cambrai ?

On va penser aussi à ce match de coupe de France contre Cambrai, mais c’est sûr que le championnat est le plus important ! Après, le prochain match est en coupe et on va essayer de se qualifier quand même. Il faudra régler ces problèmes d’efficacité.

Attachez-vous de l’importance à la coupe en cette période ?

C’est toujours bien de gagner des matches donc forcément, si on peut gagner le prochain, on ne va pas se priver parce que ça peut donner de la confiance.

Vous aviez parlé de folie avant ce match et on a senti un Amiens plus libéré, ce soir…

C’est positif, mais déjà contre Caen il y a eu des moments où on avait eu la maîtrise du ballon. Ce soir, c’est pareil, on a bien maîtrisé par périodes mais on prend un but sur un temps faible. On était un peu moins bien et ils avaient un peu plus le ballon mais on prend un but sur une demi-occasion. C’est dommage.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON au Havre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire

  1. Gagner des matches pour avancer, oui evidemment… Mais pas que ! Il faudra aussi que les equipes qui sont devant en perdent aussi sinon même en gagnant, l’écart subsistera. Tous les points perdus ne se rattrapent plus….