Jérémy Gélin (Amiens SC) : « Prouver qu’on est à la hauteur de Bordeaux ! »

Gélin Amiens SC
Loic Baratoux/FEP/Icon Sport

Désireux de terminer la phase aller sur une bonne note et de confirmer les progrès entrevus depuis la reprise du championnat, Jérémy Gélin estime que le déplacement de Bordeaux est un bon examen de passage pour une équipe de l’Amiens SC qui se veut ambitieuse. Entretien. 

Jérémy, vous abordez ce dernier match de la phase aller avec quatre points de retard sur Bordeaux, votre adversaire et actuel deuxième du championnat. Ce match peut être un vrai point de bascule dans la saison de l’Amiens SC…

Tout à fait. Maintenant, si on ne le fait pas ce n’est pas un souci non plus, il restera encore beaucoup de points en jeu et de matches à disputer. Ce match peut aussi marquer les esprits si on fait un résultat mais il faut vraiment l’aborder en se disant qu’on n’a rien à perdre. Si on perd, les gens diront que Bordeaux est taillé pour la montée et que ce n’est pas notre cas. Par contre, si on rivalise avec eux, qu’on montre un beau visage de l’Amiens SC, les regards seront tout de suite différents. Même pour nous, pour entamer la deuxième partie de saison avec le maximum de confiance. On sait que Bordeaux aura quelques absents, il ne faut donc rien s’interdire. Et si on joue comme depuis le retour de la trêve, on aura une chance à saisir.

Il faut éviter que le sentiment de gâchis prédomine à la fin de cette semaine et plus globalement à l’issue de ce mois de janvier qui risque de conditionner la deuxième partie de saison…

C’est exactement ça. C’est ce qu’on se dit entre nous et c’est un peu ce que tout le monde dit autour de nous. Faire des beaux matches, c’est bien mais on a le sentiment d’être un peu maladroit. Que ce soit à Valenciennes en deuxième période ou contre Guingamp en première, on se doit de tuer le match. S’il y a 2-0 à la mi-temps, il n’y a rien à dire, ce n’est pas un scandale. On a fait le match qu’il fallait à Laval après avoir pris un point à Valenciennes. J’espère qu’il en sera de même là avec le déplacement à Bordeaux en prenant encore quatre points sur les deux matches.

Si Amiens s’impose à Bordeaux, on commencera peut-être à dire qu’on n’est pas en haut pour rien non plus.

Ce choc à Bordeaux a des allures de match de Ligue 1. C’est forcément un match motivant pour tout le monde…

J’ai regardé leur match contre Rennes en coupe de France, c’est une équipe vraiment très cohérente. Ils ont des moyens au-dessus de la moyenne en Ligue 2. Ils ont fait un recrutement intéressant sans faire un recrutement de fou. Ils ont pris des valeurs sûres, comme Barbet à QRM, pour encadrer tout ça. Dans l’ensemble, c’est une équipe qui a de la gueule, qui n’est pas deuxième de Ligue 2 par hasard. Si Amiens s’impose à Bordeaux, on commencera peut-être à dire qu’on n’est pas en haut pour rien non plus. A nous de prouver qu’on est à la hauteur de ce genre d’équipe. C’est le genre de match qui doit te motiver, tu joues le deuxième, tu vas sans doute jouer devant beaucoup de monde. Ils restent sur un nul à Caen et ils vont devoir impérativement s’imposer pour rester dans les deux premiers. Ce sera assurément un match très intéressant. Il ne faudra pas se défausser, sous-jouer notre football. C’est un adversaire qui a des allures d’équipe de Ligue 1 mais ça peut aussi être notre cas.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *