Jérémy Gélin (Amiens SC) : « Je voulais un projet ambitieux »

Amiens SC
Adrien Rocher / Le 11 HDF

Gravement blessé alors qu’il préparait les Jeux olympiques à l’été 2021, Jérémy Gélin a vécu une saison blanche du côté de Rennes alors qu’il arrivait en fin de contrat. Non prolongé, il a décidé de rebondir à l’Amiens SC dans un projet qui l’a convaincu pour la saison à venir. Entretien.

Comment vous sentez-vous après une demi-heure de jeu mercredi et une mi-temps ce samedi ?

Je me sens très bien ! On monte crescendo, je me sens de mieux en mieux physiquement. Je commence à assimiler un peu plus les charges qu’elles soient physiques ou tactiques. Je commence aussi à retrouver mes repères. Je me sens vraiment de mieux en mieux.

On vous voit déjà très à l’aise dans ce rôle de sentinelle qui n’était pas forcément le vôtre auparavant…

Je suis formé défenseur central mais j’ai aussi joué au milieu durant ma formation et c’est un rôle qui me correspond plutôt bien. Je sais que je peux apporter pas mal de maturité dans le jeu et dans l’équipe parce qu’il en manque. On est une jeune équipe. Je retrouve ce rôle, je m’y sens bien. C’est mon style de jeu d’être propre techniquement, d’apporter de la sérénité. Derrière, j’arrive à faire des renversements de jeu et ça peut apporter beaucoup. Si on peut jongler entre ça et le jeu court, tant mieux.

Était-ce prévu à votre signature ?

Tout à fait, oui. On en a parlé, le coach m’a donné son point de vue et je lui ai dit que ça ne me posait aucun problème, que je peux jouer derrière comme au milieu et je me donnerai à 100% peu importe la position, je rendrai tous les services qu’il y a à rendre.

Comment en êtes-vous à signer à Amiens ?

La saison blanche m’a fait arriver ici. J’ai connu une année compliquée avec ma blessure aux ligaments croisés et derrière, les aléas du football ont fait que mon chemin et celui d’Amiens se sont croisés. On s’est mis d’accord avec John Williams et le coach pour ma venue ici. Ce sont plein de petites choses du foot. Parfois, il y a des opportunités et le fait d’avoir moins joué en raison de ma blessure me fait redescendre en Ligue 2, c’est comme ça. Je fais tout pour travailler et revenir le plus vite possible en Ligue 1.

Le recrutement de l’Amiens SC semble très ambitieux sur le papier…

C’est important d’avoir une équipe ambitieuse, c’était un critère important par rapport à ma venue ici. Je voulais un projet ambitieux dans une équipe cohérente et c’est le cas parce qu’il y a de très bons joueurs, des gars qui ont énormément de potentiel. C’est une équipe complète.

Est-ce qu’il y a encore des appréhensions par rapport à votre blessure ?

Non, pas vraiment, ça va. Je me sens mieux. Ca fait partie de moi maintenant parce que j’ai été blessé pendant un an, il faut que je monte crescendo. J’ai fait trente minutes, puis quarante-cinq. Ca fait partie du processus pour essayer d’être prêt physiquement pour Metz.

Tous propos recueillis par Adrien ROCHER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *