Jean-Marc Furlan (Auxerre) : « Marquer un but de plus que l’adversaire »

Jean-Marc Furlan
Dave Winter / FEP / Icon Sport

Candidat à la montée pour enfin retrouver l’élite après plusieurs années dans l’antichambre de l’élite, l’AJ Auxerre de Jean-Marc Furlan ne pointe qu’à deux points de la deuxième place. Présentation de l’adversaire de l’USL Dunkerque pour cette rencontre de la dix-huitième journée de Ligue 2.

La dynamique

Dans un haut de tableau extrêmement serré où tout bascule très vite, l’AJ Auxerre est passé de dauphin de Toulouse avec une unité de retard à quatrième avec deux points de retard sur le nouveau deuxième, Ajaccio. La faute à un lourd revers dans le derby à Dijon (1-3) mais également un match nul concédé la semaine dernière à domicile contre Caen (2-2) qui a vu Jean-Marc Furlan perdre Théo Pellenard pour huit matches suite à son exclusion. Avec une défense à reconstruire complètement et des doutes à chasser, l’AJ Auxerre pourrait être une proie idéale pour un USL Dunkerque en quête de relance.

Le joueur à suivre

Si Théo Pellenard et Gauthier Lloris manqueront à l’appel en défense, le sérial buteur Gaëtan Charbonnier sera bien présent sur la pelouse de Marcel Tribut ce samedi soir. Auteur de neuf buts en quatorze rencontres, il est un atout indéniable pour un AJA porté – comme toutes les équipes dirigées par Jean-Marc Furlan – vers l’offensive, quitte à bien trop s’exposer. Il sera logiquement le danger numéro 1 à surveiller pour des Dunkerquois qui viennent d’en prendre trois à Amiens.

La déclaration

« Quand t’as un bloc bas et qu’il faut le contourner, c’est le plus compliqué. Ça fait partie du jeu. Ce sont des rencontres compliquées. Ce n’est pas une affaire de classement, il va falloir bien lire le jeu, le projet de l’adversaire. Compte tenu de notre prise de risques, on est plus fragiles. Ce qui m’importe, c’est de marquer un but de plus que l’adversaire. »

Jean-Marc Furlan (entraîneur d’Auxerre)

Le mercato

Ils sont arrivés : Théo Pellenard (défenseur, Valenciennes) ; Gaëtan Perrin (milieu, Orléans) ; Gaëtan Charbonnier (attaquant, Brest) ; Alexis Trouillet (milieu, Nice, prêt). Ils sont partis : Samuel Souprayen (défenseur, Botev Plovdiv) ; Kenji-Van Boto (défenseur, Pau, prêt) ; Mickaël Le Bihan (attaquant, Dijon) ; Yanis Begraoui (attaquant, Toulouse) ; Kevin Fortuné (attaquant, Châteauroux) ; Axel Ngando (milieu, sans club) ; François Bellugou (milieu, sans club).

Le groupe auxerrois face à l’USL Dunkerque

De Percin, Léon (g.) – Arcus, Bernard, Georgen, Joly, Jubal, Coeff – Autret, Sakhi, Mohamed, Touré, Trouillet – Ben Fredj, Charbonnier, Hein, Perrin, Sinayoko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.