[J9] Amiens SC – Pau : les notes du match

Amiens SC notes

Après avoir arraché un bon match nul dans le Gard samedi dernier, l’ASC se devait d’emporter enfin une première victoire à la maison face au Pau FC. Et si les Amiénois ont fait une première période très moyenne, ils ont fait beaucoup mieux en seconde mi-temps et mené jusqu’à la dernière minute. Mais il était dit que ça ne serait pas encore pour cette fois-ci. Le 11 Amiénois vous livre ses notes du match. 

L’homme du match Amiens SC – Rodez

Kader Bamba (5,5) : Dans le même tempo que lors de ses deux derniers matches, Kader Bamba a montré beaucoup d’envie sur ses prises de balles tout au long du match. Revenant souvent dans le cœur du jeu pour combiner avec Lusamba ou Benet, le natif de Sarcelles a, en revanche été trop soliste dès qu’il est entré dans la surface adverse, venant se casser les dents sur Koffi et Kouassi. Il a malgré tout apporté le ballon du but à Tolu. Une prestation un peu en deçà de ce qu’il a pu proposer auparavant, mais toujours encourageante pour la suite de la saison. Remplacé par Diakhaby (90’+2).

Les notes du 11 Amiénois

Régis Gurtner (4,5) : Régis Gurtner n’a pas réalisé sa meilleure performance de la saison ce mardi soir. En effet, il n’a pas arrêté le penalty en première mi-temps (une mauvaise habitude) et n’a pas esquissé le moindre geste sur le second but palois en toute fin de match. Il a malgré tout réalisé quelques parades salvatrices (4), mais ses relances au pied ont fait pencher la balance du mauvais côté dans cette rencontre.

Mickaël Alphonse (4,5) : Ce match n’a pas été un long fleuve tranquille pour Mickaël Alphonse. Dépassé comme l’ensemble de la défense en première mi-temps, il a été pris dans son dos dès les trente premières secondes, qui auraient pu coûter un but sans l’intervention de Régis Gurtner. Montant en puissance en seconde période, il a délivré quelques centres intéressants.

Mamadou Fofana (4,5) : Titulaire pour la troisième fois de suite aux côtés de Matéo Pavlovic, l’entente entre les deux défenseurs centraux n’est pas encore parfaite. Sur le deuxième but palois, aucun des deux compères n’est intervenu sur le but de Dianessy. Individuellement, Fofana a fait quelques petites interventions en première période, mais a lui aussi été dépassé par les offensives paloises. Il a toutefois délivré un match d’une meilleure facture en deuxième période.

Matéo Pavlovic (4,5) : Buteur sur corner dès la 7ème minute, le Croate a déjà ouvert son compteur avec le club. Mais il n’a rien pu faire en fin de match sur la tête de Dianessy, en compagnie de son binôme Fofana. Dans ce match, on a senti qu’il commençait à monter en puissance. Il lui faudra certainement encore quelques rencontres pour donner son maximum.

Matthéo Xantippe (2,5) : S’il est une titularisation qui a étonné pour ce match face au 5ème du championnat, c’est bien celle du jeune défenseur de 19 ans. Après un match à Nîmes où il avait été dans tous les mauvais coups en défense, le coach l’a encore aligné, et il n’a pas dû apprécier sa prestation. Il a ainsi provoqué le penalty palois, avec une faute qu’il aurait pu éviter. Il a souvent pris les vagues sur son côté gauche, les attaquants voyant que le courageux défenseur amiénois n’était pas le plus costaud défenseur. Difficile apprentissage.

Emmanuel Lomotey (4) : Confirmé dans le rôle de récupérateur devant la défense, Emmanuel Lomotey a vécu une partie très compliquée. Inexistant dans la période de forte domination paloise, l’international ghanéen n’a pas vraiment sorti la tête de l’eau en seconde période. En cause, des fautes à répétition et un certain déchet technique dans la première relance. Constamment aspiré vers sa défense, il n’a pas pesé dans les débats.

Jessy Benet (5) : Jessy Benet n’a encore une fois pas délivré une prestation digne de son calibre. Pas dans le bon tempo en première mi-temps, le natif du Creusot n’a combiné qu’une seule fois avec Lusamba et Bamba. Un total trop pauvre pour sortir l’Amiens SC du gouffre qu’il y avait entre les deux équipes dans le premier acte. Approximatif dans de nombreuses passes, Benet a toutefois commencé à se réveiller en seconde période, à l’image de l’équipe. Remplacé par Lahne (90’+2)

Arnaud Lusamba (5,5) : Un Arnaud Lusamba à réaction. Comme tous ses coéquipiers, il a été heureux de voir le premier but amiénois de Pavlovic sur corner, mais cette entame de match a laissé des Picards sans inspiration et le capitaine Lusamba n’a rien pu faire pendant les 45 premières minutes. Puis la lumière fut, les combinaisons commençaient à s’accumuler avec un Lusamba à la baguette. Souvent arrêté de façon illicite, il a beaucoup provoqué les visiteurs et obtenu de bons coups francs. Sur la bonne voie !

Arnaud Lusamba (Amiens SC) : « On tombe de haut »

Chadrac Akolo (4) : De retour à la place de titulaire depuis le déplacement à Niort, Chadrac Akolo n’a pas gagné énormément de points pour convaincre son entraîneur de le titulariser une deuxième fois de suite face à Nancy vendredi. Très peu trouvé sur son côté droit, le Congolais souffre un peu de la comparaison avec son homologue côté gauche, Bamba, où ce dernier vient beaucoup plus combiner à l’intérieur du jeu. Remplacé par Iron Gomis (80′).

Aliou Badji (3) : Buteur dans le Gard, le week-end dernier, Aliou Badji aurait de nouveau pu offrir un but à ses coéquipiers si sa frappe n’avait pas heurté le montant à la 60e minute. Mis à part une autre tentative de la tête en première mi-temps, Badji n’a presque pas été trouvé par ses partenaires, étant beaucoup trop esseulé dans les derniers mètres palois. Il a ensuite été suppléé par Tolu (67′), auteur d’une entrée intéressante avec un but à la clé.

Philippe Hinschberger (4) :

Le coach picard n’avait pas forcément été très inspiré dans ses dernières compositions. Ce mardi soir, sa plus surprenante titularisation (Xantippe) a coûté un penalty à son équipe. Son discours à la mi-temps a réussi à changer complètement la physionomie de la rencontre car les joueurs ont haussé drastiquement le niveau. L’entrée de Tolu à la place de Badji  a été une belle inspiration car elle donné de belles cartouches à l’attaque amiénoise. Le coach avait très envie de la victoire avec l’apparition de Lahne et Diakhaby en toute fin de match, mais cela n’a rien donné.

Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « C’est une désillusion de plus »

Le match (5) : Il ne fallait pas manquer les 20 premières secondes de cette opposition à la Licorne, puisque les visiteurs ont failli y inscrire un premier but. Un match à 2 vitesses avec une mi-temps pour chaque équipe. Si Pau aurait pu terminer la première mi-temps avec 2 à 3 buts d’avance, l’ASC aurait pu faire de même au retour des vestiaires. Au final, un match assez rythmé (surtout à partir de la 45ème minute) avec du suspense et une issue inattendue. Un match digne des plus grands thrillers. Enfin, presque…

Pau (6) : Il n’y avait qu’une seule équipe de Ligue 2 ce mardi soir à la Licorne en première période. C’était cette surprenante équipe du Pau FC que l’on avait déjà appréciée l’an passé dans le Béarn (défaite 2-0). Un jeu agréable, des attaquants vifs, des milieux adroits, une belle équipe en somme. En seconde période, les Picards leur ont donné du fil à retordre et ils s’en sont remis à l’entrant Dianessy pour braquer des Amiénois dont c’est souvent la marque de fabrique. Pau mérite sa jolie place au classement.

L’arbitre (5) : Le jeune arbitre de 29 ans, Monsieur Bollengier a vécu une rencontre de Ligue 2 assez facile à diriger, les joueurs étant surtout décidés à jouer, dans les deux camps. Malgré tout, il ne mérite pas une excellente note car il a oublié de nombreux cartons jaunes dans sa poche, notamment quand Arnaud Lusamba a reçu une jolie semelle sur le pied où lorsqu’un Palois a commis 2 fautes consécutives au milieu de terrain (faute + anti-jeu) alors que les Amiénois poussaient. Peut mieux faire.

Emilien PAU (avec R.P., J.L, V.R., M.G.)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article