[J6] Niort – Amiens SC : les notes du match

Amiens SC notes

Après 2 matches sans prendre de but et avec 4 points pris, l’objectif était de continuer à engranger les points pour effacer le très mauvais début de saison. Et dans cette rencontre face à une équipe de Niort mieux classée, les Picards n’ont pas été à la hauteur et auraient dû repartir avec un zéro pointé. Mais Régis Gurtner en avait décidé autrement. Le 11 Amiénois vous livre ses notes du match. 

L’homme du match Guingamp – Amiens SC

Régis Gurtner (7,5) :  Régis Gurtner a été l’homme du match côté amiénois. Il a littéralement sauvé les siens à plusieurs reprises et notamment sur un tir dans la surface de Merdji qu’il a magnifiquement repoussé du pied droit. Et que dire de son dernier arrêt face à Mendes en toute fin de match ? Régis Gurtner était en feu, tout simplement. Le point du match nul lui revient ! Bravo Régis !

L’Amiens SC décroche un nul quasi miraculeux

Les notes du 11 Amiénois

Mickaël Alphonse (5) : S’il a essayé de tenir son rôle en défense, Mickaël Alphonse n’a pas su apporter le petit plus offensif en deuxième période alors que l’ASC avait davantage de possibilités. Notre Guadeloupéen volant s’est ce soir « sacrifié » sur une contre-attaque niortaise en accrochant Zemzemi : il a naturellement pris un carton jaune.

Mamadou Fofana (6) : Ce samedi soir, c’est du côté de la défense centrale que les prestations ont été les meilleures. Troisième match avec Mendy, troisième clean sheet. Il fait un bien fou à l’équipe et à son gardien avec de nombreuses interventions qui sécurisent.

Formose Mendy (6) : Quelques bonnes interventions lui aussi. Il a eu beaucoup de travail ce samedi soir encore face à Merdji, Boutobba ou encore Mendes. Un titulaire en puissance, en attendant l’arrivée d’une recrue de dernière minute ?

Formose Mendy (Amiens SC) : « C’est un bon point »

Harouna Sy (5) : Il a apporté le danger avec son bon pied gauche, sur un centre vers Badji à la 22ème minute. Plutôt agile ballon au pied et dans ses relances dans ce match, il avait face à lui de beaux clients avec Boutobba notamment.

Mathis Lachuer (4) : Ca n’était pas son soir. S’il a, comme à son habitude, partagé les coups de pied arrêtés avec Arnaud Lusamba, il a surtout alterné le bon (une frappe de loin) et le moins bon (auteur d’une faute inutile sur Boutobba près de la surface), éprouvant des difficultés dans la construction. Doit mieux faire.

Arnaud Lusamba (4) : Tout comme Mathis Lachuer et Mamadou Fofana, il n’a jamais joué son meilleur niveau. Il est toutefois progressivement monté en puissance en 2ème mi-temps, mais il n’a pas été constant et a manqué certains gestes. Arnaud Lusamba devrait profiter de la trève internationale pour améliorer sa complémentarité avec les milieux et les attaquants.

Mamadou Fofana (4) : Doums a souvent perdu le ballon dans ses relances, il a vraiment manqué de justesse. Remplacé par Ciss à la 72ème. Le Sénégalais s’est fait remarquer en poussant le ballon… sur la transversale de Gurtner sur un corner en toute fin de match.

Jayson Papeau (3) : Quelques bonnes passes mais aussi des ballons perdus. Rien de bien transcendant pour Jayson Papeau dans les Deux-Sèvres. Remplacé par un Gomis en demi-teinte à 30 minutes du terme de la rencontre.

Aliou Badji (3) : C’était le premier match du tant attendu « grand attaquant » du club. Le Sénégalais, s’il a été peu servi dans ce match, aurait pu pousser le ballon au fond des filets dès la 22ème minute sur un bon centre d’Harouna Sy et aussi sur un tir envoyé vers la barre de Braat à la 58ème. Remplacé par Tolu (peu visible) à une petite demi-heure du terme de la rencontre. Fera mieux la prochaine fois, s’il est mieux servi.

Chadrac Akolo (3) : Si Chadrac Akolo avait tout cassé en Janvier dernier à Niort, il n’en a rien été quelques mois plus tard. Certes, il s’est montré dangereux en tout début de match ainsi qu’en milieu de seconde mi-temps, mais il a perdu beaucoup de ballons. Pas à son meilleur niveau ! Remplacé par Diakhaby à une petite demi-heure du terme de la rencontre. On a senti que l’entrant avait de l’envie, mais pas encore les jambes ni les bons gestes.

Philippe Hinschberger et Francis De Percin (4) : 

Le tandem de coachs picard a changé plusieurs joueurs pour ce match en déplacement, avec les retours de Doums Fofana et d’Akolo et la première de Badji. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela n’a pas marché du tout. Les 3 attaquants ont été changés à l’heure de jeu, sans grande réussite non plus. L’équipe a été très faible dans la construction, au milieu et en attaque. La défense a plutôt assuré et le gardien était en feu. Pour le reste, on n’a pas vu une équipe qui aimerait jouer le top 5. Loin de là.

Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « C’est un bon point ! »

Le match (2,5) : 

Un match plutôt bien débuté par les Amiénois qui ont progressivement reculé après le premier quart d’heure et laissé le ballon aux Niortais. Le rythme était plutôt lent et le niveau de jeu moyen. Seuls Boutobba et Merdji apportaient le danger dans cette rencontre soporifique. Après la pause, les Amiénois ont eu leur court temps fort avec comme point d’orgue le tir de Badji sur la barre transversale après une passe d’Akolo (62ème minute). Puis les Niortais ont repris le contrôle du match et buté sur un Régis Gurtner des grands soirs. Un match qu’on oubliera vite.

Niort (4) :

Deux équipes moyennes ont joué un match moyen ce samedi soir. Mais c’est Niort qui a emporté le combat aux points avec plus de tirs au but, plus d’actions dangereuses, plus de duels gagnés et des attaquants qui ont malmené la solide défense amiénoise. Deux points de perdus pour les bleus !

Sébastien Desabre (Niort) : « Il faut féliciter le gardien d’Amiens »

L’arbitre (4) : Rien à dire sur l’arbitrage de Monsieur Varela pour la première période qui a dirigé deux équipes très sages. En revanche, il mérite un carton rouge pour avoir sifflé une faute niortaise alors que les Amiénois partaient au but en seconde mi-temps. La fameuse règle de l’avantage oubliée ! Un carton jaune de part et d’autre et une fin de match sans fait de jeu majeur.

Josué (avec R.P., V.R. et M.G.)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article