[J4] Pourquoi l’Amiens SC va s’imposer contre Bastia !

Amiens SC
Maxime Le Pihif/FEP/Icon Sport

Si Bastia vient d’inscrire la bagatelle de sept buts en deux rencontres, l’Amiens SC n’est pas en reste avec ses deux succès consécutifs. La réception de l’équipe corse à la Licorne est le premier vrai test pour les joueurs de Philippe Hinschberger. Sont-ils définitivement lancés dans cette saison ou l’équilibre est-il encore trop fragile ? La rédaction du 11 Amiénois vous a concocté ses raisons d’y croire. 

La passe de trois ?

Après ses deux succès sur le plus petit des scores face à Annecy et Sochaux, l’Amiens SC a la possibilité d’enchaîner avec une troisième victoire consécutive. En cas de nouveau succès face à Bastia ce week-end, les Picards se positionneraient alors dans le peloton de tête. De quoi engranger de la confiance et, pourquoi pas, de donner envie à de potentielles futures recrues de rejoindre la formation picarde avant la fin du mois.

La Licorne, nouvelle forteresse ?

Malgré une prestation peu aboutie, les joueurs de Philippe Hinschberger ont débloqué leur compteur à domicile face à Annecy. Une première victoire qui doit permettre à cette équipe de se libérer à domicile. Et si cette année, l’Amiens SC se montrait très solide devant son public ? De quoi faire de la Licorne une forteresse imprenable. C’est tout ce qu’on souhaite à cette équipe et cela commence par un succès face à Bastia.

Confiance maximale ?

Malgré son revers initial sur la pelouse de Metz, l’Amiens SC vient d’enregistrer deux succès consécutifs. Si Annecy et Sochaux sont en difficulté en ce début de championnat, cela n’en reste pas moins deux succès qui permettent au club d’engranger des points précieux mais aussi de la confiance. Les victoires en appelant d’autres, on peut espérer que l’Amiens se surpasse à la Licorne ce soir pour poursuivre cette belle série.

La naissance d’un groupe

Alors que Philippe Hinschberger travaille avec ce groupe depuis de nombreuses semaines, un état d’esprit semble s’être créé. Si certains leaders techniques comme Gelin, Léautey ou Benet ont pris les rennes de l’équipe, c’est tout un groupe qui travaille les uns pour les autres. De quoi ravir Philippe Hinschberger qui a apprécié voir son équipe faire les efforts ensemble et tenir le résultat après l’expulsion de Florian Bianchini à Sochaux. Si l’équipe manque encore de repères et de sérénité dans le jeu, elle peut compenser ses manques par un état d’esprit irréprochable. De quoi satisfaire les supporters amiénois qui ne demandent qu’à s’identifier à leur formation.

Valentin ROSE

Un commentaire

Commenter
  1. « Si l’équipe manque encore de repères et de sérénité dans le jeu, elle peut compenser ses manques par un état d’esprit irréprochable. De quoi satisfaire les supporters amiénois qui ne demandent qu’à s’identifier à leur formation. »

    Entièrement d’accord avec ça.
    On veut de l’envie comme la semaine dernière et contrairement à la saison passée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *