[J4] Guingamp – Amiens SC : les notes du match

Après 3 défaites, il était temps pour l’Amiens SC d’inscrire enfin ses premiers points face à une équipe guingampaise invaincue mais peu offensive (3 matches nuls et un seul petit but inscrit avant ce match). L’air de la Bretagne a plutôt réussi aux Amiénois qui ont marqué à 2 reprises et verrouillé en défense pour repartir avec un rassurant clean sheet… Le 11 Amiénois vous livre ses notes du match. 

L’homme du match Guingamp – Amiens SC

Régis Gurtner (6,5) :  S’il avait beaucoup souffert ces dernières semaines, Régis Gurtner a pris sa revanche dans les Côtes d’Armor. S’il n’a pas eu grand travail en première période, relativement bien protégé par sa défense et son milieu, il a dû se montrer vaillant au retour de la pause. Les corners se sont succédés et il a effectué de jolis sauvetages dans cet exercice, dans les pieds des rouges, sur les têtes des rouges. Il a repoussé tous les assauts, tous les tirs et coups de têtes. Infranchissable, enfin !

Les notes du 11 Amiénois

Mickaël Alphonse (5,5) : Si Mickael Alphonse n’a pas livré sa meilleure prestation de la saison, il a toutefois, et comme à son habitude, distillé quelques centres et longues touches pour ses attaquants. Solide, comme tous ses coéquipiers.

Mamadou Fofana (6) : Une première partie très encourageante pour Mamadou Fofana qui n’a pas fait la moindre erreur comme ses acolytes les semaines passées. Il semble avoir apporté ce qu’il manquait à la défense picarde : un peu de sécurité et de physique. A confirmer très vite face à un Sochaux très dangereux.

Formose Mendy (5) : S’il a fait une très mauvaise relance à la demi-heure de jeu, il a été plutôt efficace dans sa mission aux côtés de Fofana. Rassurant.

Harouna Sy (5) : S’il a peu apporté offensivement, il s’est montré assez solide ce soir, comme toute la défense amiénoise. Il a par exemple, bien joué de son corps à la 80ème, pour laisser filer le ballon derrière la ligne de but face à un Guingampais à qui il rendait quelques centimètres. Du mieux, à confirmer à la Licorne.

Mathis Lachuer (4,5) : Mathis Lachuer a fait du Mathis Lachuer. Assez solide au milieu aux côtés de Lomotey, il a toutefois pris un carton jaune après la demi-heure de jeu, ce qui l’a certainement un peu handicapé pour la suite du match. Remplacé par « Doums » Fofana qui a fait une bonne entrée et failli scorer sur un contre qu’il a mené à 100 à l’heure.

Arnaud Lusamba (6) : Si Arnaud Lusamba n’a pas encore retrouvé toutes ses sensations de la saison passée, il a comme souvent mené le jeu vers l’attaque et apporté son aide précieuse (et propre) en défense. Il est celui qui a allumé la première mèche côté ASC avec une jolie passe en profondeur vers Jack Lahne (7ème minute). Sur le second but en contre, il a merveilleusement fixé la défense guingampaise (3 défenseurs !) et délivré sa première passe décisive. Le compteur est ouvert, en espérant que cela le lance enfin ! Tremblez Sochaliens !

Emmanuel Lomotey (4,5) : Monté d’un cran sur le terrain avec l’arrivée de Fofana, il a fait assez bien son travail, réalisant par exemple un tacle salvateur à la 23ème minute. Comme souvent, il a pris un carton jaune (pour une main) avant l’heure de jeu. Doit faire encore mieux.

Jayson Papeau (5) :  Auteur d’un but splendide, plein de sang-froid, Jayson a soufflé le chaud et le froid pendant la première période. Alors qu’on l’avait très peu vu, il s’est transformé en buteur à la réception d’un centre parfait venu de la droite et délivré par Amadou Ciss. Bien parti en contre à la 56ème sur ce qui aurait pu amener une belle occasion, il a été freiné par une grosse faute. Remplacé par un Iron Gomis bien en jambes pour les 15 dernières minutes du match.

Jack Lahne (5) : On ne l’a quasiment pas vu dans ce match, malgré toute sa bonne volonté. Mais sur une superbe passe de Lusamba à la 71ème, il a trompé Basilio d’un joli pointu dans le filet opposé. Chirurgical. Remplacé par Tolu en fin de rencontre, entré pour apporter de la hauteur face aux nombreux coups de pied arrêtés frappés par les Guingampais et pour servir de point d’appui sur les attaques et contre-attaques amiénoises. Il a plutôt réussi sa mission, s’offrant même une tentative de but sur une passe de Ciss à la 89ème. Il a récidivé et marqué sur une passe stratosphérique du maestro Lusamba un peu plus tard, mais il a été sifflé hors-jeu (quel dommage !)

Amadou Ciss (5) : Il est celui qui aura amené le premier but de la rencontre, avec un très beau centre vers Jayson Papeau. En dehors de cela, et comme tous ses coéquipiers de l’attaque, on l’a peu vu pendant les 45 premières minutes. Il aurait pu tirer au but avant l’heure de jeu mais le ballon lui a été enlevé in-extremis par un défenseur. Un joli centre pour Tolu à la 89ème. Un peu mieux aujourd’hui. A confirmer.

Philippe Hinschberger (6) : 

Si le coach picard a reconduit son 4-3-3, il a cette fois changé 5 joueurs ! En termes de solidité, les Amiénois ont enfin affiché un niveau digne de la Ligue 2 BKT, avec l’apport de la recrue Mamadou Fofana. Lomotey est donc monté au milieu. Tolu sur la touche, Akolo et Diakha blessés, le coach a titularisé Lahne, Ciss et Papeau qui le lui ont bien rendu (2 buts et 1 passe décisive). Les remplaçants ont également fait le travail et apporté leur énergie. Ils ont permis aux Amiénois de conserver l’avantage au score et de marquer leurs 3 premiers points de la saison. Le coach a bien choisi sa composition et ses hommes aujourd’hui. Enfin !

Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « Une première mi-temps qui a frôlé l’indigence offensive »

Le match (4,5) : 

Un match un peu ennuyeux en première période avec des Guingampais qui jouaient à 2 à l’heure et des Amiénois qui n’étaient pas venus en Bretagne avec l’intention de jouer tout pour l’offensive. Le dynamiteur Jayson Papeau, sur un très joli but, a réveillé le public du Roudourou juste avant la mi-temps. Déterminés, mais limités (sur ce match en tout cas), les locaux ont surtout tenté leur chance sur les corners, mais sans réussite, face à un Régis impérial. Amiens a finalement puni l’EAG sur un contre bien mené par Arnaud Lusamba, et aussi obtenu un joli clean sheet ! Pas le match de l’année, mais le premier qui se termine de façon positive. 3 points mérités pour l’Amiens SC !

Guingamp (4,5) : Alors que les Guingampais ont mieux démarré la rencontre que les Amiénois, ils sont rentrés à la pause avec un but de retard. Pourtant, ils avaient mené les plus belles offensives, mais n’ont pas réussi à tromper le solide gardien amiénois. Au retour de la pause, les Costarmoriciens ont continué à pousser (timidement) et obtenu de nombreux corners (presque une vingtaine en tout !), mais à force de ne pas marquer, les Bretons ont pris l’eau sur un contre. Touchés, coulés !

Olivier Pantaloni (AC Ajaccio) : « On a fait un match plein de détermination »

L’arbitre (5,5) : L’arbitrage d’Alexandre Perreau-Niel n’a pas semblé plaire aux Bretons ni à leur public en fin de première période. Il est sorti sous les sifflets du public, non sans avoir distribué quelques galettes (de couleur jaune) pendant les 45 premières minutes. Quelques galettes plus tard en seconde période, le match s’est terminé sans incident particulier. Arbitrage sérieux.

Josué (avec R.P., V.R. et M.G.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.