[J37] Nice – LOSC : les notes du match

David LOSC
Johnny Fidelin/Icon Sport

Parti pour vivre la même déconvenue que lors de ses dernières sorties avec son premier acte, le LOSC est parvenu à faire la différence après la pause, grâce à une efficacité déconcertante à Nice (1-3). Découvrez les notes accordées par la rédaction du 11 Lillois après cette rencontre de la 37e journée de Ligue 1.

Le joueur le plus en vue : Jonathan David

Enfin ! Après une deuxième partie de saison de rude labeur, Jonathan David s’est réveillé au meilleur des moments pour bouleverser Nice. Peu en vue lors du premier acte, l’attaquant du LOSC s’est offert un doublé salvateur en moins de dix minutes. L’international canadien a climatisé l’Allianz Riviera qui pensait vivre une soirée paisible. David se trouvait, avant tout, à la réception du centre en retrait de Weah, avant qu’il ne profite de la déviation de Benitez au second poteau pour doubler la mise quelques instants plus tard. Omnipotent en 2021, Jonathan David retrouve enfin ses bases de fin de première partie de saison. Ainsi, l’attaquant lillois porte son compteur à 15 pour cette saison 2021/2022.

Les notes :

Le joueur le moins en vue : Gabriel Gudmundsson

Sortie dès la mi-temps, Gabriel Gudmundsson a vécu un sacré naufrage sur son côté droit. Fréquement en retard, le polyvalent défenseur suédois n’a pas démontré assez d’agressivité. Ainsi, Boudaoui n’a éprouvé aucun mal à délivrer le centre parfait pour Kluivert pour l’ouverture du score. N’ayant en aucun cas pesé défensivement, ni offensivement, Gudmundsson peut oublier son match.

En bref :

Léo Jardim a réalisé une première mi-temps de grande classe. Le portier lillois a enchaîné les parades devant des attaquants niçois très pressants. S’il ne peut rien faire sur le but encaissé, il a réussi un arrêt de grandes classes devant Kluivert, en repoussant sa frappe sur la barre. Plus simplement, le gardien brésilien représente le joueur qui a permis au LOSC de rester en vie. À défaut d’avoir réussi à contenir Kluivert, Zeki Celik s’est montré décisif en seconde période. Suivant bien la première tentative de David, l’international turc amène le second but lillois avec sa frappe qui est mal repoussée par Benitez.

Dans l’axe de la défense, José Fonte s’est battu comme un mort de faim sur l’intégralité de la rencontre. Le capitaine lillois a réussi des interventions décisives dans les temps faibles du LOSC pour apaiser les débats. Toujours aussi irremplaçable, le club nordiste ne bénéficierait pas de la même aura sans lui. Retrouvant de la sérénité lors du second acte, Tiago Djalo a parfaitement complété son compère en défense centrale. Impérial dans les airs, l’international portugais a eu plus de mal dans ses duels au sol. De retour en tant que titulaire, Edon Zhegrova a exposé un visage plutôt neutre. L’ailier du LOSC n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu en première période avant d’être remplacé à la pause.

Amadou Onana faisait également son retour dans le onze de départ, avec les nombreuses absences dans les rangs lillois. Comme ses coéquipiers, l’international espoir belge a haussé son niveau de jeu en seconde période. En difficulté lors des 45 premières minutes, Onana a repris le contrôle de l’entrejeu dans le trou d’air niçois. Titularisé à un poste inhabituel, Angel Gomes a pris l’eau lors du premier acte. En revanche, il a sonné la révolte, en étant à l’origine de l’égalisation.

Avec un but et une passe décisive, Timothy Weah a enfin ouvert son compteur avec le LOSC cette saison. Pourtant pas exceptionnel lors du premier acte, l’attaquant des Dogues a délivré un passe splendide pour David, avant d’aller dribbler Benitez comme un grand dans les derniers instants de la rencontre. Comme depuis le début de saison, Burak Yilmaz ne demeure plus que l’ombre de lui-même. Le « Kral » est loin de se situer à son meilleur niveau, et ne s’est pas rattrapé de son expulsion de Troyes. Néanmoins, son rôle de pivot à, parfois, était bénéfique.

Emilien PAU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *