[J3] LOSC – PSG : les tops et flops

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Ce soir, le LOSC accueillait un PSG beaucoup trop fort et après une ouverture du score très rapide du Paris Saint-Germain (8ème seconde de jeu) par l’intermédiaire de Kylian Mbappé, les Lillois n’ont jamais pu revenir dans ce match. Découvrez nos tops et flops de cette rencontre de la troisième journée de Ligue 1.

Les tops 

Des principes de jeu assumés

Paulo Fonseca l’avait annoncé en conférence de presse, Lille jouera son jeu sans faire de différence vis à vis de l’adversaire du soir… Et ce fut le cas. Les Lillois, même menés, ont suivi le plan de leur coach avec quelques phases de possession, une volonté de relancer propre qui s’est avérée parfois payante, mais également un pressing haut sur le terrain. Des choses positives et des bonnes idées avec des joueurs qui ont fait preuve de peu de déchets dans les passes ce qui démontre leur capacité à répondre techniquement aux exigences du coach portugais. En prenant en compte la qualité de l’adversaire du soir c’est plutôt encourageant d’autant plus que Cabella et Bayo étaient absents.

Les flops

Un premier but encaissé trop rapidement

Rien de pire pour un entraineur que de voir son équipe encaisser un but aussi tôt dans le match. Paulo Fonseca a vu sa défense craquer sur la combinaison travaillée par les hommes de Christophe Galtier et finalisée par Kylian Mbappé qui est venu balayer une partie de la préparation du match des Lillois. Si le PSG joue parfaitement le coup, le LOSC n’en demeure pas moins coupable d’une naïveté fatale à ce niveau de la compétition.

Mauvaise gestion de la profondeur

Lille a joué son jeu donc et a évolué très haut, allant chercher le ballon dans le camp parisien. Cependant, ils se sont exposé aux offensives des attaquants adverses dans la profondeur. Les lacunes de la charnière centrale Fonte – Alexsandro se sont fait ressentir, dans un premier temps sur l’ouverture du score de Mbappé (1′), une deuxième fois toujours avec l’international français  qui ne parvient pas à conclure l’action (25′). Pris a contre pied sur le but de Messi (28′) la ligne défensive a beaucoup trop reculé et laisse le luxe à l’Argentin de pouvoir ajuster Jardim. En manque de vitesse, la défense nordiste a manqué de solution.

Des offensifs inoffensifs

Malgré quelques situations offensives intéressantes, les Dogues n’ont pas été assez mordants. Bamba tout d’abord lancé dans le dos de la défense arme une frappe qui termine facilement dans les gants de Donnarumma. Il a l’occasion d’égaliser une nouvelle fois mais sa frappe trop timide termine une nouvelle fois dans les gants du gardien parisien (11′). Jonathan David a également pu tenter sa chance sur une frappe croisée obtenant un corner qui n’aura rien donnée (37′). Il passe tout proche de tromper le portier italien juste avant la mi-temps en venant couper au premier poteau un superbe coup franc repoussé sur la ligne par Kimpembe. Un but à noter tout de même qui permet au Nordiste de garder la face sur une belle action ponctuée dans un second temps par Bamba (54′). Pas assez tranchants dans la surface, les Champions de France 2020/2021 n’ont pas réussi à répondre aux sept buts encaissés.

Ismaïl CHAIBEDDOUR

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *