[J3] Amiens SC – QRM : les notes du match

Amiens SC notes

L’Amiens SC se devait de l’emporter lors de cette 3ème journée de championnat ce samedi soir à la maison face à QRM. Mais encore une fois, après l’ouverture du score, la défense amiénoise a complètement pris l’eau et subi les vagues normandes. Le 11 Amiénois vous livre ses notes du match. 

L’homme du match Amiens SC – QRM

Mickaël Alphonse (4,5) : 

L’un des seuls qui a plus ou moins joué à son niveau ce samedi soir, Mickael Alphonse a offert un superbe centre pour l’ouverture du score d’Akolo. Il a, tout au long du match, essayé d’apporter le danger dans la défense du promu.

Ridicule face à QRM, l’Amiens SC sombre déjà dans la crise !

Les notes du 11 Amiénois

Régis Gurtner (3) : 

Régis Gurtner a pris un but sur la première véritable occasion des visiteurs normands. Sur le contre qui a amené le second but, il n’a pas eu plus de réussite. Entre temps, il a réalisé un superbe sauvetage sur une action très chaude. Au retour des vestiaires, il a encore cédé face au poison Nazon. 8 buts encaissés en 3 matches. La saison commence mal pour notre gardien préféré.

Emmanuel Lomotey (2) : 

Coupable sur tous les buts avec son compère Monzango, Emmanuel Lomotey a passé une très mauvaise soirée, piégé par le centre en retrait sur le premier but de Nazon, puis dépassé par Nazon en contre. Il a aussi été l’auteur d’une grosse erreur qui aurait pu coûter un but avant la mi-temps. Ses longues ouvertures vers les attaquants ont rarement apporté le danger. Début de saison catastrophique.

Nathan Monzango (2) : 

Nathan Monzango vit lui aussi des moments difficiles au sein de cette défense centrale très friable. Envoyez-lui une bouée !

Harouna Sy (3) : 

Un match quelconque pour le néo-Amiénois. Aucun apport offensif notable, un repli assez moyen par moments. Il va falloir monter en puissance.

Mathis Lachuer (3,5) : 

Mathis Lachuer a été, comme la plupart de ses coéquipiers, dans un jour sans. Seule une ou deux de ses interceptions auraient pu sauver son match moyen. Mais il n’y a globalement rien eu de très bon pour le jeune Mathis.

Arnaud Lusamba (3,5) : 

S’il a été comme toujours celui qui a initié le pressing et distribué le jeu, il a rarement trouvé la passe décisive ou tiré au but. Il a touché beaucoup de ballons au milieu et en attaque mais sa prestation du soir a été insuffisante malgré tout. A beaucoup discuté avec l’arbitre, avec qui il ne partira pas en vacances. Doit mieux faire.

Mamadou Fofana (3,5) :

Il a délivré une superbe avant-dernière passe en profondeur sur le but amiénois. En dehors de cela, il n’a pas réussi à freiner les attaques supersoniques des visiteurs, malgré une bonne activité.

Chadrac Akolo (4) : 

Chadrac Akolo ne s’est pas fait prier pour scorer sur un très bon centre de Alphonse à la 11ème minute. Il a essayé de combiner sur l’aile droite avec Alphonse et s’est montré plutôt incisif. Concerné, il a effectué un gros retour en défense sur le 2ème but qui n’a pas été récompensé. Remplacé par Charbel Gomez à la mi-temps suite à une blessure en toute fin de première période.

Charbel Gomez (3) : 

Auteur d’un tir, alors qu’Arnaud Lusamba et Tolu attendaient un centre, Gomez n’a pas réussi à se faire remarquer dans ce match, malgré le temps de jeu qui lui a été donné.

Adama Diakhaby (3) : 

L’homme n’a pas réussi son meilleur match avec les Amiénois, on ne l’a pas souvent vu en très bonne position. Blessé sur la faute qui a amené le carton rouge quevillais, il a été remplacé par un tout aussi timide Amadou Ciss à la 54ème minute.

 Arokodare Tolu (3) :

Tolu a manqué un face à face avec le gardien sur la première passe en profondeur de Lusamba. L’équipe a souvent utilisé sa taille pour trouver ses déviations de la tête, mais il a rarement mis sur orbite ses coéquipiers et s’est montré un peu maladroit balle au pied. Sa meilleure action a été celle où il a fait une belle remise pour Lahne qui a envoyé une jolie frappe (66ème). Peut mieux faire.

Philippe Hinschberger (3) : 

Le coach picard a reconduit une nouvelle fois son 4-3-3 qui a eu le mérite de fonctionner un bon quart d’heure avec l’ouverture du score. Puis la défense a pris l’eau et malgré les nombreux changements de joueurs (et de position pour Alphonse), ses joueurs n’ont pas su créer assez de danger devant le but comme en atteste le nombre de tirs et de tirs cadrés. Avoir le ballon, c’est bien, marquer des buts, c’est mieux.

Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « Une première mi-temps qui a frôlé l’indigence offensive »

Le match (4) : 

Un match plaisant à suivre avec un public amiénois qui a poussé son équipe, surtout en première période. 3 buts en première mi-temps ont permis aux spectateurs de se régaler dans un match vivant, avec des Amiénois qui ont fait le jeu et des Quevillais qui ont explosé sur tous leurs contres. En seconde période, le danger était toujours normand malgré l’infériorité numérique avant l’heure de jeu. 4 buts au final, et un Nazon qui est sorti sous les applaudissements du public picard. Fair-play ou désabusé ?

Quevilly-Rouen (5) :

QRM n’est pas venue à la Licorne en victime expiatoire, malgré un début de match en sa défaveur. Profitant des boulevards dans la défense amiénoise, les Normands ont très bien joué leur jeu en contre et ont terrorisé la défense amiénoise qui s’en est bien sortie avec 2 buts encaissés à la pause. Au retour, les visiteurs déjouaient tous les pronostics en plantant un 3ème but à des Amiénois en supériorité numérique et en se créant les actions les plus dangereuses.

Olivier Pantaloni (AC Ajaccio) : « On a fait un match plein de détermination »

L’arbitre (3) :

L’arbitrage de Monsieur Bollengier ne semble pas avoir plu aux Amiénois qui ont souvent ralé suite aux décisions de ce dernier. Sur le 2ème but, un hors-jeu aurait d’ailleurs peut-être pu être sifflé ? Il a adressé un rouge justifié à la 50ème pour une grosse faute sur Diakhaby. Ca n’était pas le meilleur arbitrage depuis le retour en Ligue 2 à la Licorne.

Josué (avec R.P., A.C., V.R. et M.G.)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire