[J22] Amiens SC – Châteauroux : Un coup de collier indispensable

Après une semaine à trois matchs, l’Amiens SC a eu le temps de souffler afin d’aborder cette rencontre face à Châteauroux de la meilleure des façons. Oswald Tanchot tentera d’amener ses hommes vers la victoire afin de faire oublier la lourde défaite subie la semaine passée. La rédaction du 11 Amiénois y croit !

Un adversaire plus que malade 

Les Castelroussins n’ont plus connu le goût du succès depuis le 21 novembre dernier (victoire 2-1 face à Sochaux). Depuis, Châteauroux n’a récolté que trois points en onze matchs et se retrouve dernier au classement. Une situation plus que compliquée dont les Amiénois devront tirer avantage. Il n’est jamais simple de jouer une équipe qui lutte pour sa survie mais les Picards ont les cartes en main pour l’emporter.

Retrouver le goût de la victoire à domicile 

De son côté, l’Amiens SC reste sur trois matchs nuls consécutifs au stade de la Licorne. Les coéquipiers d’Alexis Blin ne parviennent plus à s’imposer à la maison. Une nouvelle fois sans public, il faudra se faire violence et prendre plus de risques pour confirmer la bonne forme actuelle.

Un dernier espoir ? 

Largement défait par le Paris FC la semaine dernière, l’Amiens SC a peut être dit adieu à ses espoirs de montée. Avec huit points de retard sur Auxerre, 5e au classement, les Amiénois n’ont plus le droit à l’erreur. Avant d’affronter les cinq premiers dans le courant du mois de février, les hommes d’Oswald Tanchot devront réaliser un perfect face à Châteauroux, Pau et Caen pour se replacer idéalement. Cela passe par un succès avec la manière ce soir.

Des débuts prometteurs pour Racine Coly ?

Racine Coly a intégré l’effectif de l’Amiens SC mardi. En provenance de Nice, le latéral gauche fera peut-être ses débuts sous le maillot amiénois ce jour face à Châteauroux. Son arrivée permettra à Alphonse de retrouver son côté de prédilection. Pour l’occasion, le latéral droit qui effectue de bonnes prestations se montrera probablement décisif comme ce fut le cas à Valenciennes et Guingamp.

 

Valentin ROSE

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.