[J20] VAFC – Guingamp : les tops et flops

Robail VAFC
Le 11 HDF

Malgré une bonne entame de match, le VAFC n’aura une nouvelle fois pas su garder son avantage face à un adversaire en difficulté. Une rencontre marquée par une vibrant hommage à Bruno Plumecocq. Voici nos tops et flops de ce Valenciennes – Guingamp.

Les tops

Une première période relativement bonne

Dès l’entame, les Valenciennois se sont montrés dangereux par Ilyès Hamache, qui a fait passer un premier frisson dans les travées (quelques peu désertes) du Hainaut (6′). Sambou Yatabaré était proche, lui aussi, d’ouvrir le score suite à un bon centre de Dos Santos, mais sans succès (13′). La domination valenciennoise dans le jeu sera concrétisée par le premier but de la saison d’Emmanuel Ntim, qui d’un coup de tête puissant reprend le corner de Gaëtan Robail (21′). Ce même Robail aurait pu doubler la mise quelques instants plus tard, mais sa frappe du gauche frôle le montant de Basilio (29′). En face, pas de réelle réaction guingampaise. Valenciennes mène, et le score ne souffre d’aucune contestation.

Un hommage touchant à Bruno Plumecocq

Avant le coup d’envoi de ce vingtième journée de Ligue 2 BKT, le stade du Hainaut tout entier a rendu hommage à un grand homme du VAFC, Bruno Plumecocq, emporté quelques jours plus tôt par la maladie. Directeur du centre de formation depuis 2019, il a consacré sa vie entière au football, sport qui nous lie tous. Plusieurs banderoles étaient déployées en tribune par les supporters valenciennois. Les joueurs ont également rendu homme avec une banderole « Merci Bruno ».

Les flops

Une deuxième mi-temps manquée

Alors que le premier acte laissait légitimement espérer à une victoire face aux Bretons, la deuxième mi-temps valenciennoise laisse à désirer. Frantzdy Pierrot sera dangereux à trois reprises en quelques minutes, lui qui était pourtant invisible dans le premier acte. Même s’ils ont beaucoup moins le ballon, les Nordistes tienne le score, jusqu’au moment fatidique. Saturnin Allagbé manque sa sortie sur corner, le ballon file vers le but désert, c’est à ce moment que Mathieu Debuchy claque ce ballon de la main, à la Luis Suarez, pour l’empêcher de rentrer. Double peine logique, carton rouge et penalty. Celui-ci sera transformé par Pierrot, bien heureux de chambrer le public valenciennois. A dix, VA se contentera de défendre le point du nul en fin de match. Un résultat rageant, qui montre les limites du VAFC, et son incapacité à tuer les matches.

Retour peu concluant pour Allagbé

De retour dans les buts après quatre mois sans jouer, profitant des cas de Covid dans l’effectif valenciennois, Saturnin Allagbé avait une occasion en or de se racheter de son début de saison manqué. Il n’en est rien. Peu rassurant dans ses interventions, réussissant quatorze passes sur les trente-et-un ballons qu’il a eu à négocier, le Béninois n’a pas marqué énormément de points hier face à Guingamp. Sa sortie complètement manquée sur corner aura coûté un but à Valenciennes, provoquant le carton rouge contre Mathieu Debuchy.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article