[J18] VAFC – Annecy : les notes des Valenciennois

Aymen Boutoutaou VAFC
Franco Arland/Icon Sport

En panne depuis plusieurs rencontres, le VAFC n’a pas réussi à se rassurer dans la quête de victoire. Étant à chaque fois à réaction d’Annecy, les Valenciennois arrachent le point du nul malgré tout. Quelques individualités sortent du lot, avec le show Boutoutaou. Découvrez nos notes des Valenciennois après cette rencontre de la 18e journée de Ligue 2.

Les satisfactions

Aymen Boutoutaou (7) : a contrario de son match à Paris, c’est un véritable récital pour le milieu offensif. D’entrée, il est plus à l’aise que les autres. Si les premières occasions sont peu concluantes, son but sera un véritable déclic. En dehors de la surface, il ajuste un ballon en pleine lucarne qui ne peut que tromper Escales. Dans son domaine, il surpasse la défense adverse techniquement. Son bon placement finira par lui servir sur un centre de Quentin Lecoeuche, qu’il ne peine pas à reprendre pour l’égalisation. Bouillant sur le front offensif, il est l’homme du match du VAFC.

Mohamed Kaba (6) : titularisé avec Mathis Picouleau, il a été le véritable métronome du milieu de terrain. Avec 70 ballons touchés, il totalise 88 % de passes réussies, un bon pourcentage en somme. Aussi, ses quelques incursions offensives ont permis d’avoir de l’allant et de guider ses coéquipiers. À l’image de son match avec le VAFC Paris, Kaba est un aimant à ballons et tente d’en faire quelque chose. Certes, il n’est pas toujours des plus efficaces, mais il a la volonté d’oser et d’aller vers l’avant. Prometteur.

Les notes

Notes VAFC
Le 11 HDF

Les déceptions

Ilyès Hamache (4) : très attendu en tant que titulaire, le jeune joueur de 20 ans a beaucoup peiné à convaincre. Si son potentiel est indéniable, difficile pour lui de le convertir. Avec sa fougue habituelle, il a essayé sur son côté gauche de percer, mais s’est heurté à la défense. Pire : il est l’un des principaux auteurs du déchet technique, avec le peu de balles qu’il a eu. Avec 24 ballons, c’est en moyenne sur 61 minutes de jeu, il ne l’a touché que toutes les trois minutes… Battu par les défenseurs dans les duels, c’est un match à oublier pour lui.

Allan Linguet (4) : latéral droit dans ce 4-2-3-1 (ou 4-3-3), il n’est pas parvenu à jouer pleinement son rôle. Tout comme Ilyès Hamache, Linguet n’a pas touché le nombre de ballons escomptés et qu’il devrait avoir. Aussi, il n’a réussi que 70 % de ses passes et a été à l’origine de nombreuses pertes de balles. Battu dans les duels, les attaquants annéciens lui ont fait vivre un véritable enfer sur terre en défense. Difficile de retirer du négatif de son match. Décevant.

En bref

De retour de blessure, Mathieu Debuchy (5) a réalisé une prestation correcte. Tôt dans le match, il a obtenu un coup franc qui aurait pu être décisif, et s’est même targué d’une tête qui aurait pu aller au fond. Du haut de ses 37 ans, il assume parfaitement ses responsabilités et guide ses coéquipiers. Toujours dans le secteur défensif, Hillel Konaté (4,5) a été intronisé titulaire pour la première fois de la saison en Ligue 2. Il n’a pas affiché la plus grande sérénité dans les cages, mais a fait le travail. Sur les deux buts encaissés, le Burkinabé ne pouvait pas réellement faire grand chose.

À Valenciennes, Pavel CLAUZARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *