[J18] Guingamp – Amiens SC : les notes du match

C’était le premier match de l’année pour l’Amiens SC lors d’une semaine qui s’annonçait difficile avec deux matches consécutifs à l’extérieur. Et ce premier match en terre bretonne a commencé sur les chapeaux de roue avec 3 buts en première mi-temps. Les Amiénois ont redressé la barre en deuxième mi-temps, marquant et confisquant globalement le ballon aux Guingampais. Voici les notes de la rédaction du 11 Amiénois.

L’homme du match Guingamp – Amiens SC

Amiens SC AlphonseMickaël Alphonse (6)

Jamais mis en danger sur son côté droit durant de premier acte, Mickaël Alphonse a su se mettre en avant. A la mi-temps, il a permuté avec Florian Bianchini pour occuper le couloir gauche. Toujours porté vers l’avant, le défenseur délivre l’ASC à la 86ème minute. D’une superbe frappe enroulée pleine lucarne, l’amiénois permet à son équipe de repartir de Bretagne avec un point. Il semble vouloir gagner le trophée du plus beau but amiénois cette saison !

Les notes du 11 Amiénois

Amiens SC GurtnerRégis Gurtner (5)

Pour une fois, Régis Gurtner n’a pas sauvé les siens. Il a fait preuve d’une certaine passivité sur le premier but, entraînant le but de Blin contre son camp. Sur le suivant, il ne peut pas grand chose avec une superbe tête de Pierrot dans son petit filet droit. Il a par ailleurs réalisé des sorties un peu moins réussies qu’à l’accoutumée. Plus tranquille pendant la deuxième période.

Molla Wagué (4)

Titulaire dans l’axe de la défense amiénoise pour la 11ème fois de la saison, le défenseur malien n’a pas livré là sa meilleure prestation. Timide dans la relance et en difficulté face à l’attaquant adverse F. Pierrot, il est coupable sur l’ouverture du score à cause d’une très mauvaise anticipation et d’une erreur de relance. Son approximation conduit Alexis Blin à pousser le ballon malencontreusement dans ses propres filets.

Nicholas Opoku (4,5)

Comme son compère Molla Wagué, Nicholas Opoku n’a pas réalisé son meilleur match de la saison, loin de là. On l’a souvent vu pris de vitesse par les attaquants guingampais. Sur le premier but, il était mal placé avec Wagué et sur le second il n’a pu contrer le centre repris de la tête par Pierrot. S’il est souvent monté pour apporter le surnombre, il n’a pas eu la réussite escomptée, notamment sur une frappe aux abords de la surface de réparation.

Nathan Monzango (4)

Il a eu beaucoup de difficultés en première mi-temps, subissant les assauts de l’attaque guingampaise. Les centres qui ont mené aux deux buts sont arrivés de son côté. Globalement un peu perdu dans ce rôle de troisième défenseur axial naturellement déporté sur la gauche.

Gaoussou Traoré (5)

Sur le banc au coup d’envoi, le jeune milieu a profité de la blessure d’Alexis Blin pour glaner du temps de jeu. Dans son rôle de sentinelle il n’aura pas démérité et aura su orienter le jeu de manière simple et efficace. L’Amiénois a gagné des points ce soir et pourrait se retrouver titulaire ce weekend si Blin ne peut toujours pas reprendre sa place dans le onze amiénois.

Iron Gomis (5)

Jamais avare d’efforts et lançant le pressing amiénois, Iron Gomis devient au fil des matchs un élément important de l’équipe. A la 70ème minute il aurait pu tromper la vigilance du portier adverse mais sa frappe, dans l’angle fermé, bute sur Basilio.

Arnaud Lusamba (6)

Le meilleur joueur de l’équipe en première mi-temps. Il a fait de bons retours en défense, a bien distribué le jeu, a fait de bons centres, a donné de bons ballons à ses attaquants avec sa belle technique. Il a également marqué le penalty amiénois. Il a tout donné mais était entouré d’une équipe relativement jeune. Il a continué en 2eme mi-temps mais a fini sur les rotules. L’un des meilleurs amiénois.

Florian Bianchini (3)

Pas très à l’aise dans un rôle de piston gauche en première période, le jeune amiénois n’aura pas su trouver sa place sur la pelouse du Roudourou. Associé au jeune Nathan Monzango, les deux hommes n’auront su contenir les assauts bretons, les deux buts guingampais venant de leur côté. On l’a senti un peu plus à l’aise à droite et un peu plus haut quand Amiens avait le ballon lors de la seconde période. Le jeune amiénois n’aura pas marqué de points ce soir, la faute peut-être à un placement qui ne le met pas en valeur.

Chadrac Akolo (3)

Un superbe geste sur l’action qui mène au penalty avec une jolie déviation vers Tokpa et c’est à peu près tout. Un centre gâché et un carton jaune pour une vilaine faute résument le match de l’attaquant ce mardi soir à Guingamp. Même sa sortie est manquée, il a boîté de longues minutes avant de quitter la pelouse.

Darell Tokpa (4,5)

L’une des surprises dans la composition de l’équipe. S’il n’a pas eu beaucoup de bons ballons, Tokpa a profité de la superbe déviation d’Akolo pour se procurer une percée dans la surface et bénéficier d’un penalty. Il a également adressé une frappe intéressante aux 16 mètres. Mais il a ensuite manqué une superbe passe en profondeur de Lusamba. Moins en vue en deuxième période et remplacé aux alentours de la 70ème minute, il a fait un match correct.

Oswald Tanchot (5) :

Privé de nombreux joueurs pour des raisons diverses (Mendoza, Lomotey, Otero, Ciss, Sy et Lewis), Oswald Tanchot a dû composer un onze de départ particulièrement jeune et expérimental pour ce premier match de l’année civile. L’occasion de voir la jeunesse avec Monzango et Gomis ainsi que Traoré (qui a remplacé Blin dès la 6eme minute) aux côtés de Bianchini et Tokpa en attaque. Sangaré, Assogba, Timité ont pu apporter encore un peu plus de jeunesse à ce 11 inhabituel. Le coach a fait avec ce qu’il avait sous la main et le nul obtenu doit le satisfaire compte tenu du 11 à sa disposition.

 L’arbitre M. Le Paysant (5,5) :

Les Amiénois ont obtenu un joli nombre de cartons dans ce match, ils n’étaient pas venus en Bretagne pour faire du tourisme. Monsieur Le Paysant n’a pas commis d’erreur au terme d’un match disputé sur un bon rythme et finalement assez facile à arbitrer, les deux équipes ne discutant quasiment pas les décisions, si ce n’est le penalty amiénois.

Guingamp (5) : 

Avec une première mi-temps plutôt réussie et terminée avec un avantage au score, l’EAG a fait plutôt bonne impression, profitant de ses attaquants au grand gabarit et de la faiblesse amiénoise en défense. L’équipe a eu beaucoup plus de difficultés en seconde période, garant le bus devant la cage de son gardien. Et ce qui devait arriver arriva : elle a encaissé le but de l’égalisation à 5 minutes du terme, sur une jolie inspiration d’Alphonse. Les Guingampais ne sont pas mauvais, ils ne sont pas très bons non plus, et ils n’ont pas volé leur classement après cette 18eme journée.

Victor DEMARCY et Josué LIENARD avec R.P., M.G. et V.R.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.