[J17] Pourquoi le LOSC va s’imposer contre Reims !

LOSC joie
Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Vainqueur poussif à Clermont, le LOSC veut enchaîner et poursuivre sa bonne dynamique de la préparation hivernale. Si l’adversaire, le Stade de Reims, devra être pris au sérieux, les Dogues ont largement les armes pour l’emporter. La rédaction du 11 Lillois vous a concocté ses raisons d’y croire.

Un front offensif efficace et clinique

Le LOSC va enregistrer plusieurs retours côté offensif avec Jonathan Bamba et très probablement Jonathan David. De fait, les cadres seront quasiment tous présents, même si Adam Ounas n’est pas certain d’être titulaire. Si Jonathan David retrouve sa forme d’avant trêve, comme les signaux envoyés pourraient le laisser penser, alors les dégâts pour Reims seraient considérables. La force lilloise est aussi le fait que les attaquants peuvent compter sur des distributeurs de ballons de classe internationale, à l’image de Rémy Cabella ou Benjamin André. Concernant l’ancien montpelliérain, c’est cinq passes décisives en dix matches. Pour David, l’enjeu est de retrouver le chemin des filets, lui qui s’est mué en passeur pour Mohamed Bayo.

La défense comme rempart infranchissable

S’il y a bien un point qui a évolué depuis l’arrivée du technicien portugais, c’est bien la défense. Entre un changement de portier et des défenseurs avec plus d’automatismes, les Dogues sont plus sereins. Cela se ressent dans le nombre de buts encaissés, qui est en baisse drastique. Surtout, plusieurs clean sheets sont à noter, le dernier en date étant à Clermont. Symbole de cette réussite trouvée : Tiago Djalo. Auteur d’une très belle prestation en Auvergne, le Portugais forme une bonne doublette avec José Fonte et inspire parfois même plus de sérénité que lui. À plusieurs reprises, il a sauvé son équipe d’un but clermontois, à sa manière. En piston, Ismaily parvient à bien remplir son rôle, à la fois en apport offensif, mais aussi en retour défensif. Si la défense était un talon d’Achille en début de saison, cela en deviendrait presque une force aujourd’hui.

Paulo Fonseca en grand tacticien

L’une des clés du match pourrait être les changements. En effet, un duel d’entraîneurs sera à surveiller concernant le sang neuf à apporter pendant la rencontre. Surtout que le Portugais peut compter sur un banc de qualité pour effectuer ces changements. À la clé, garder le cap pendant 90 minutes et aussi bien jauger physiquement les capacités de certains. Des joueurs comme Adam Ounas ou Rémy Cabella pourraient avoir besoin de sortir, tout en sachant que derrière, ils peuvent être remplacés. Reste à savoir qui sera titularisé ou non, mais Paulo Fonseca pourrait tirer son épingle du jeu. Et Mohamed Bayo aussi, par la même occasion.

L’entente Cabella / David décisive

Ils ne s’en sont pas cachés très tôt dans la saison : Rémy Cabella et Jonathan David ont des automatismes. L’un pour l’autre, ils sont capables de se sublimer et, de fait, de sublimer l’équipe. L’un est passeur, l’autre buteur, même s’ils peuvent se muer dans le rôle de l’autre selon les circonstances. Cet après-midi, ils vont normalement se retrouver et peut-être se trouver sur le terrain avec des occasions décisives. Ce duo très complémentaire est bénéfique pour le LOSC et un véritable moteur de l’attaque, qui peut booster une rencontre telle que celle contre Reims.

Pavel CLAUZARD


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *