[J17] Monaco – Amiens SC : Une prise de conscience salvatrice ?

Après la huitième défaite de l’Amiens SC concédée à Monaco (3-0), le 11 Amiénois vous livre les tops de la rédaction à l’issue de la dix-septième journée de la saison.

Le bout du tunnel pour Moussa Konaté

Si Amiens a semble-t-il perdu Serhou Guirassy jusque la fin de l’année civile, ce match en Principauté lui aura permis de retrouver son autre attaquant axial, Moussa Konaté, enfin de retour après sa grosse blessure à la cuisse contractée le 13 septembre dernier face à Lyon. Un retour dans le dur – le finaliste de la dernière CAN n’ayant pas encore retrouvé la plénitude de ses moyens physiques – mais un chassé-croisé que l’on espère vite profitable, le Sénégalais restant, faut-il le rappeler, le meilleur buteur de l’ASC en Ligue 1.

Diabaté, enfin !

Peu en vue depuis son arrivée à la toute fin du mercato d’été, l’attaquant prêté par Leicester connaissait pourtant sa sixième titularisation de la saison. Seule satisfaction individuelle picarde après une nouvelle désillusion subie par son équipe en Principauté, le Franco-malien avait du feu dans les jambes mais fut bien le seul. Auteur d’une passe magnifique non convertie par Gaël Kakuta au début de la seconde mi-temps, il a ensuite manqué de précision dans sa frappe après un mouvement de toute beauté su son coté droit. Sorti sur blessure à un quart d’heure de la fin, on espère le revoir sur pied samedi prochain pour un match décisif face à un concurrent au maintien.

Les joueurs se sont parlés

A l’issue d’un quatrième revers de suite en encaissant au moins trois buts, les joueurs se sont réunis dès leur retour au vestiaire et sans la présence du staff technique « pour calmement se dire les choses » selon Alexis Blin. Si l’on ne connait pas exactement la teneur des propos échangés, ce petit conciliabule prouve au moins que les Amiénois demeurent concernés par la situation et qu’ils savent qu’ils doivent faire beaucoup plus pour retrouver le chemin du succès. Une prise de conscience qui devra rapidement se matérialiser sur le terrain lors de la réception de Dijon – qui compte le même nombre de points que l’ASC (16) – le weekend prochain.

Cédric QUIGNON (avec l’ensemble de la rédaction)

A lire aussi : 

Amiens SC : « Guirassy ? On avait besoin de prendre ce risque »

Alexis Blin (Amiens SC) : « Si on dit que c’est la crise maintenant… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *