[J17] LOSC – Reims : les notes des Lillois

LOSC
Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1, le LOSC recevait le Stade de Reims. Mais les hommes de Paulo Fonseca n’ont pas su faire mieux qu’un match nul (1-1). Découvrez les notes des Lillois après leur prestation.

Les satisfactions

Rémy Cabella (7) : que ferait le LOSC sans son maître à jouer ? C’est en partie grâce à Rémy Cabella que les hommes de Paulo Fonseca ont réussi à se créer des occasions dans le camp du Stade de Reims. C’est d’ailleurs lui qui est à l’origine de l’ouverture du score de Jonathan David. Grâce à une série de dribbles il décala parfaitement Jonathan Bamba qui lui voyait sa frappe repoussait dans les pieds de David.

Tiago Djalo (7) : comme à son habitude, le jeune défenseur portugais s’est montré très solide défensivement. Si les attaquants de Reims n’ont eu que très peu d’occasions, c’est car Tiago Djalo ne les a pas laissé s’exprimer. Et en plus d’être dur sur l’homme, il a également excellé dans le domaine de la relance. En effet, il a su se montrer juste et n’a pas perdu beaucoup de ballons.

Les notes

LOSC

Les déceptions

Bafodé Diakité (3) : le latéral droit du LOSC n’aura pas livré sa meilleure prestation de la saison. Bafodé Diakité ne s’est pas montré autant solide qu’à son habitude. À tel point que sur le but du Stade de Reims, lui et ses coéquipiers de la défense ont été passifs. Et sur le plan offensif, il n’a quasiment rien apporté.

Edon Zhegrova (3) : titularisé pour la deuxième fois de suite, l’attaquant avait l’occasion de se montrer afin de se faire une place permanente dans le 11 lillois. Néanmoins, Edo Zhegrova n’a pas été assez juste dans le dernier geste et a manqué beaucoup trop d’occasions qui auraient pu finir mieux.

Benjamin André (4) : le milieu de terrain de Lille n’a pas fait un mauvais match. Mais il a pourtant loupé sa deuxième période. Benjamin André n’a pas autant récupéré de ballon qu’à son habitude. Et avec la balle au pied, il aura perdu quelques ballons et n’a pas fait de différence grâce à son jeu de passe.

Clément Rossi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *