[J15] RC Lens – Angers : les notes du match

RC Lens Angers
Anthony Dibon/Icon Sport

D’abord mené au score, le RC Lens a réalisé un début de seconde période supersonique laissant entrevoir une nouvelle victoire à Bollaert. Finalement, Angers a su revenir dans le match grâce à un corner évitable (2-2). Découvrez les notes du match, concoctées par la rédaction du 11 Lensois.

Le joueur le plus en vue : Massadio Haïdara

Son entrée a fait basculer la rencontre. Alors que Facundo Medina était en grande difficulté, Massadio Haïdara a stabilisé le côté gauche du RC Lens tout en se permettant de se porter vers l’avant. C’est ainsi qu’est venu le but égalisateur de Gaël Kakuta en début de seconde période, consécutif à un dédoublement du Malien dans le dos de Przemyslaw Frankowski. Si le Polonais semble s’être installé dans le couloir, Haidara pourrait bien devenir une option de choix en défense centrale.

Les notes des joueurs du RC Lens :

Jean-Louis Leca : 5

Jonathan Gradit : 5,5

Kevin Danso : 5

Facundo Medina : 3

Massadio Haïdara : 6

Jonathan Clauss : 5

Cheick Doucouré : 4

Seko Fofana : 5,5

Przemyslaw Frankowski : 5,5

Gaël Kakuta : 5,5

Florian Sotoca : 6

Ignatius Ganago : 4

Le joueur le moins en vue : Facundo Medina

En totale perdition à Brest, Facundo Medina n’a guère rassuré à l’occasion de la réception d’Angers. Très souvent à contre-temps, l’Argentin a commis des fautes, perdus des ballons dans des zones dangereuses et laissés de nombreux espaces dans son dos qui ont fait le bonheur de Mohamed Ali-Cho. Alors qu’il semblait avoir trouvé une forme de constance depuis le début de saison, le gaucher semble retomber dans ses travers. De quoi pousser Franck Haise à le sortir dès la mi-temps pour une entrée tonique et réussie de Massadio Haïdara, passeur décisif sur le but de Gaël Kakuta.

En bref : 

S’il est encore allé chercher le ballon au fond de ses filets, Jean-Louis Leca n’a clairement pas grand-chose à se reprocher. Surpris sur la frappe en bout de course de Sofiane Boufal, il a ensuite été abandonné par sa défense sur la réalisation de Romain Thomas. Animé par l’envie de bien faire, Jonathan Clauss a été moins précis qu’à l’accoutumé dans la moitié de terrain adverse. Sur le plan défensif, le piston artésien a parfois été à la limite, à l’image de ce dégagement vrillé à l’origine du corner amenant le deuxième but angevin. Aux côtés d’un Facundo Medina en difficulté, Kevin Danso et Jonathan Gradit ont tenté de colmater les brèches durant une bonne partie de la première période. Le second s’est encore signalé par sa qualité à porter le ballon pour faire gagner de précieux mètres à la première relance.

S’il n’a pas eu le rayonnement qu’on peut lui connaître quand le RC Lens est tout bonnement irrésistible, Seko Fofana a encore été particulièrement précieux pour ressortir des ballons sous pression et ainsi être une vraie bouffée d’oxygène pour son équipe. Sa passe cachée sur le deuxième but lensois est un délice pour les yeux. A ses côtés, Cheick Doucouré est apparu plus emprunté que ce soit avec et sans le ballon. Un match assez neutre pour le milieu de terrain malien. Trop longtemps individualiste, Gaël Kakuta a fini par se mettre évidence avec un but splendide à la réception du centre d’un centre de Massadio Haïdara. Techniquement, ses prises de balle sont toujours aussi déstabilisantes pour l’adversaire.

D’abord fautif sur l’ouverture du score adverse, Florian Sotoca s’est bien rattrapé en coupant au premier poteau le centre tenu de Przemyslaw Frankowski pour permettre à Lens de prendre les devants. Sa science du déplacement aurait même pu lui permettre de doubler la mise. On ne peut pas en dire autant d’Ignatius Ganago qui a traversé le match sans avoir un réel impact.

Romain PECHON avec Arthur LASSERON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires