[J15] LOSC – Nantes : les chiffres du match

LOSC
Anthony Dibon / Icon Sport

Vainqueur à Salzbourg en milieu de semaine, le LOSC est vite retombé dans ses tracas quotidiens en Ligue 1 en concédant le match nul face à Nantes après avoir le score. Retrouvez les chiffres de la rencontre. 

1


Bien malgré lui, Jonathan David fait partie d’une première à la fin novembre. Son pénalty détourné par Alban Lafont à un quart d’heure du terme est en effet le premier pénalty arrêté par un gardien lors de cette saison 2021/2022. Une première dont le buteur canadien se serait bien passé.

6


Le Lille de Jocelyn Gourvennec vit une mauvaise série qui n’a pas été connu depuis près de quatre ans. Les Nordistes sont en effet sur six matches de rang sans victoires en Ligue 1 et n’ont plus connu pareille mésaventure depuis la saison 2017-2018 où ils avaient enchaîné onze matches de rang sans s’imposer de février à avril 2018. Attention danger ?

7


Face à Nantes, le LOSC a une nouvelle fois ouvert le score lors d’un match de Ligue 1. Mais pour la septième en seulement quinze rencontres de championnat les Lillois n’ont pas réussi à garder leur avantage et ont été rejoints au score. Faiblesse mentale ?

8


Les rencontres de Lille finissent régulièrement avec un joueur en moins ! Pour la huitième fois de la saison, toutes compétitions confondues, au moins une des deux équipes a écopé d’un carton rouge. Les Nordistes ont connu cette mésaventure contre Angers, mais ont fini à sept reprises en supériorité numérique contre Metz, Montpellier, Wolfsburg, Strasbourg, Marseille, Monaco et donc Nantes. C’est d’ailleurs le troisième match de rang de Lille en Ligue 1 qui se termine avec un carton rouge.

14


Véritable point fort du LOSC champion de France en mai dernier, l’efficacité défensive est plus que jamais recherchée dans le Nord. Pour une quatorzième fois en quinze rencontres de Ligue 1, les Lillois ont encaissé au moins un but et n’ont réalisé qu’un seul « clean sheet », face à Marseille, lors de leur dernier succès en championnat. A titre de comparaison, les Nordistes avaient réussi vingt-et-un « clean sheets » la saison dernière. Un gouffre.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires