[J10] Montpellier – RC Lens : les tops et flops

Seko Fofana RC Lens
Thierry Breton / Panoramic / Imago

Dimanche, le RC Lens a subi sa première défaite à l’extérieur de la saison, sur la pelouse du Montpellier Hérault. Avec une première mi-temps ratée, difficile d’aller chercher meilleur résultat, même si la réaction lensoise après l’ouverture du score est à honorer.

Les tops

La réaction lensoise

Après une première mi-temps globalement maîtrisée par les Héraultais, et une ouverture du score rapide en deuxième période, on a vu une équipe lensoise remobilisée et conquérante. La difficulté à trouver les pistons en première période s’est effacée petit à petit au fil du match. Beaucoup d’occasions du Racing sont intervenues dans le second acte, notamment par Cheick Doucouré ou encore Corentin Jean, tout proche de débloquer leurs compteurs cette saison. Il aura également fallu un très bon Jean-Louis Leca, remobilisé après le but encaissé à la 47e minute. Il n’aura au final manqué qu’un petit but pour récompenser la bonne réaction lensoise.

Jonathan Gradit (RC Lens) : « On a manqué un peu de tout »

Le duel Fofana-Savanier

Hier avait également lieu l’affrontement de deux joueurs particulièrement en vue depuis le début de saison. Les deux capitaines, Seko Fofana et Téji Savanier ont assuré le spectacle pendant tout le match. Le premier par son impact physique et ses courses incessantes, le second pour sa technique et sa vision du jeu. Même si à l’arrivée, le RCL s’incline en terre montpelliéraine, il faut saluer la prestation des deux hommes du match, qui ont à nouveau prouvé leur indispensabilité à leur équipe.

Les flops

Une première demi-heure délicate

Fait assez inhabituel depuis le début de saison, le RC Lens n’aura quasiment pas existé dans la première demi-heure de jeu. Dès l’entame, le MHSC va mettre une pression constante sur le bloc lensois, le poussant à la faute et donnant de franches occasions aux locaux. D’abord par Mavididi, dont l’enroulée du droit passe juste à côté (6′), puis avec le poteau touché par Valère Germain (9′). Un grand Jean-Louis Leca va retarder l’échéance au maximum, en s’imposant devant Mavididi et Savanier. Mais globalement, et comme l’a concédé Franck Haise, la première mi-temps n’a pas été bonne, ce n’était « pas le RC Lens que l’on a l’habitude de voir« . Après un début de saison réussi, il fallait qu’une prestation un peu plus en dedans arrive.

Une attaque lensoise en difficulté

Avec un duo Kalimuendo-Sotoca à nouveau aligné, deux semaines après la victoire face à Reims, le RC Lens n’aura pas su réitérer la prestation réalisée avant la trêve internationale. Florian Sotoca, dans son style habituel, est redescendu régulièrement pour aider à la construction du jeu, mais n’aura quasiment pas été trouvé dans la zone de vérité. Quant à Arnaud Kalimuendo, qui restait sur un doublé contre Reims, le match face au MHSC fut bien plus compliqué. Avec seulement quinze ballons touchés, on ne peut pas dire que le jeune lensois ait pesé dans cette rencontre. Les entrants, Wesley Saïd et Corentin Jean, ont tous deux eu leurs chances de but, mais il aura manqué d’un brin de réalisme.

Arthur LASSERON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *