Harouna Sy (Amiens SC) : « On ne peut que remonter ! »

Harouna Sy Amiens SC
Gerard PIERLOVISI / Panoramic / Imago

Livrant une de ses pires prestations collectives depuis le début de la saison, l’Amiens SC a concédé sa sixième défaite en douze rencontres à Dijon (1-0). De quoi propulser l’ancien pensionnaire de Ligue 1 à l’avant-dernière place, au grand dam d’Harouna Sy, qui veut néanmoins demeurer positif. Entretien.

Harouna Sy, c’est une défaite qui fait très mal…

Elle fait mal. Ils étaient à un de moins, mais ça ne voulait pas dire que ça allait être facile non plus. Ils étaient chez eux, nous ont pressé haut et c’était la bataille du milieu de terrain. Ca a été compliqué mais malgré ça, on n’a pas pris de but. C’est un combat qu’il faut d’abord gagner au milieu de terrain.

On attendait beaucoup plus de cette deuxième période…

Nous aussi, on en attendait beaucoup ! Ca se joue sur un détail. Le mec se retrouve en position, il tire sans aucun espoir. Elle fait un rebond et ficelle ! On essaye de pousser, on a des occasions, mais il manque des gens dans la surface.

Vous êtes désormais avant-derniers…

Je n’ai pas encore regardé le classement, parce que je suis déçu, énervé. Il faut relever la tête, on  ne va pas pleurer ! Il faut y croire, le championnat n’est pas fini. Il y a des hauts et des bas dans une saison, on est dans le bas, on ne peut que remonter.

On ressent parfois de l’impuissance…

De l’impuissance ? En face il y avait quand même une bonne équipe ! C’était compliqué au milieu de terrain en première mi-temps mais on a su rectifier le tir. On n’est pas assez méchant dans la surface.

Qu’est-ce qui vous permet de croire à des lendemains meilleurs ?

Parce que l’espoir fait vivre ! Ce n’est qu’une défaite, on n’est pas abattu. Le championnat continue, il faut passer à autre chose. Il faut prendre et comprendre ce qu’il se passe et on passe à autre chose.

Vous n’avez qu’une seule victoire en douze journées…

Certes, c’est dur mentalement, mais il faut relever la tête, sinon on va sombrer. Il n’y a pas le choix, on va le faire. Personnellement, j’ai confiance en mon équipe et mes coéquipiers.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON à Dijon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Commentaires

  1. Non en continuant comme ça vous pouvez encore descendre plus bas… Les abysses sont profonds. Cessez de parler et de vouloir faire croire des choses que vous même ne croyez pas. Apprenez plutôt à faire 2 passes de suite, apprenez à marquer un adversaire, apprenez à tirer un corner sans viser les projecteurs, apprenez à tirer convenablement un coup franc, bref…. Apprenez à jouer à foot ! Pour revoir les bases, allez voir des matches de U7, U9, U13…..