Harouna Sy (Amiens SC) : « De bonnes bases qui reviennent »

Amiens SC Sy
GerardPIERLOVISI/Panoramic/Imago

Arrivé en tout début de saison, Harouna Sy a vécu le départ raté de l’Amiens SC avec trois défaites en autant de journées. Soulagé d’avoir mis fin à l’hémorragie en l’emportant à Guingamp puis en arrachant un match nul contre Sochaux, l’ancien latéral de Dunkerque estime que le club picard est sur la bonne voie. Entretien.

Harouna, ressentez-vous une montée en puissance depuis deux matches ?

On n’a pas pris de buts sur les deux derniers matches, on a su être solide. A Guingamp, on a su patienter pour marquer. Dans nos têtes, c’était mieux. Contre Sochaux, on a joué, on a fait 0-0. On pouvait le gagner comme on pouvait le perdre mais on a su maintenir le score. C’est déjà bien. On arrêté l’hémorragie sur les buts pris.

Harouna Sy (Amiens SC) : « L’objectif est de jouer les premiers rôles mais… »

Ce sont donc deux performances qui comptent…

Elles sont très importantes, bien sûr. Si tu sens que tu ne peux pas gagner, qu’en plus tu prends un rouge, il faut déjà être solide. Si tu l’es, ça va aller. On perdait donc il fallait reprendre les bases. A savoir être soudés, être en bloc. Après, on sait tous jouer au ballon, une fois qu’on l’a, on sait ce que l’on doit faire.

Quel a été l’impact de Mamadou Fofana sur ces deux matches ?

Il a ramené son expérience, est serein quand il a le ballon. Il ne parle pas pour parler. Il est calme et ça fait du bien.

L’Amiens SC a enfin trouvé une solidité défensive

Avez-vous encore besoin de vous rassurer collectivement ?

Il y a encore besoin de ça, mais c’est surtout parce que le début de saison nous a touché. Trois défaites, ça met un coup moralement. On a joué, on a perdu donc il y avait des choses à changer. Il y a de bonnes bases qui reviennent.

Avez-vous ressenti le manque de caractère évoqué par Mickaël Alphonse ?

J’ai ressenti une équipe jeune mais avec beaucoup de qualité. Il faut juste que chacun fasse en sorte de mettre les bonnes qualités, que la mayonnaise prenne. Il y a beaucoup de folie, c’est bien, mais il faut que l’on canalise.

A quoi vous attendez-vous à Niort ?

On a l’ambition d’aller gagner. Même s’ils ont galéré l’année dernière, ils commencent bien cette année. Chez eux, ce n’est jamais facile. Ils jouent sur un petit terrain, mettent de l’intensité. On sait qu’on a de la qualité donc on les mettra en avant, plus que nos défauts. Ils ont beaucoup appris, je pense, mais l’année dernière ils avaient aussi bien commencé.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.