Grosse bouffée d’oxygène pour l’Amiens SC

Amiens SC
Panoramic

Sans convaincre et grâce à une offrande de son adversaire en tout début de match, l’Amiens SC a dû cravacher pour s’offrir son quatrième succès de la saison, ce mardi face à Dunkerque (1-0). Suffisant pour mettre fin à la spirale négative mais sûrement pas pour dissiper tous les doutes entourant la formation d’Oswald Tanchot. 

L’Amiens SC toujours sur courant alternatif

Cette équipe d’Amiens est décidément incorrigible ! Toujours en quête d’un match référence, le relégué de Ligue 1 a encore procuré de grosses sueurs froides à ses supporters. Mise dans d’excellentes dispositions par une entame de match catastrophique de la part de leurs adversaires, permettant à Odey d’ouvrir le score sur un pressing payant consécutif à passe en retrait trop appuyée de Goteni (1-0, 13e), les Amiénois sont littéralement passés à côté de leur seconde période, frôlant ainsi la correctionnelle à plusieurs reprises. Pourtant, le premier acte fut globalement maîtrisé et aurait même dû voir les locaux prendre définitivement le large.

En panique totale face au pressing adverse, Dunkerque multipliait les relances hasardeuses, plein axe et aux abords de sa surface de réparation, mais Maraval maintenait les siens dans la rencontre en détournant la lourde frappe de Odey (24e), puis en freinant miraculeusement la tentative de Mendoza (33e). Titulaire pour la première fois depuis la mi-septembre, Timité glissait au moment de reprendre un centre de Mendoza (25e). Inexistant offensivement et en difficulté sur le plan technique jusqu’ici, l’équipe de Fabien Mercadal se réveillait à l’approche de la mi-temps mais Sy n’inquiétait guère Gurtner sur l’unique tentative cadrée des Nordistes en première période (44e).

[J13] Amiens SC – Dunkerque : notez les joueurs et le match

C’est par la suite que le portier amiénois devait s’employer pour éviter une nouvelle désillusion à l’Amiens SC. D’abord décisif du bout des doigts devant Sy (52e), il captait la tête de Kouagba sur un des innombrables corners nordistes (62e). Dans la foulée, Timité ne parvenait pas à placer sa tête sur un centre rentrant de Mendoza (63e). Le défenseur dunkerquois, oublié de toute la défense picarde, manquait ensuite le cadre (74e). En maîtrise durant les 45 premières minutes, l’ASC retombait littéralement dans ses travers, laissant le contrôle des opérations à son adversaire, et se montrant particulièrement peu inspiré en contres, à l’image de cette occasion en or, à trois contre un, galvaudée par Bianchini (76e).

A l’issue d’une fin de match particulièrement laborieuse et pénible, Amiens assurait finalement l’essentiel en préservant son petit but d’avance pour signer son quatrième succès de la saison. Celui-ci doit désormais libérer les Amiénois pour la suite de ce mois de décembre capital dans la course au maintien.

Romain PECHON

AMIENS SC – DUNKERQUE : 1-0 (1-0)

Stade Crédit Agricole la Licorne (huis-clos)

Arbitre : M. Baert

But : Odey (13e)

Avertissements : Gomis (70e), Blin (73e) pour Amiens ; Dudouit (23e), Kebbal (34e), Kouagba (67e), Sy (82e) pour Dunkerque

AMIENS SC : Gurtner – Assogba, Opoku, Wagué, Alphonse – Gomis, Blin (c.), Timité (Otero, 80e) – Mendoza (Ciss, 89e), Odey (Bianchini, 69e), Akolo (Traoré, 80e)

Remplaçants : Thuram (g.), Monzango, Traoré, Ciss, Otero, Tokpa, Bianchini

Entraîneur : Oswald Tanchot

USL DUNKERQUE : Maraval – Thiam, Cissé, Kouagba, Sy – Dudouit (Kerrouche, 46e), Goteni (Pierre, 71e), Kebbal – Vialla (Bosca, 58e), Tchokounté (Diarra, 46e), Romil (Huysman 80e)

Remplaçants : Vachoux (g.), Huysman, Bosca, Kerrouche, Cetiner, Pierre, Diarra

Entraîneur : Fabien Mercadal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.