Gaëtan Robail (VAFC) : « Je comprends la crainte des supporters »

Robail VAFC
Le 11 HDF

En dépit d’une première période cohérente, le VAFC a encore loupé le coche face à Guingamp (1-1) et ainsi enchaîné un quatrième match sans victoire, déjà le huitième en dix sorties à domicile cette saison. De quoi susciter beaucoup de regrets chez Gaëtan Robail, bien conscient de l’urgence de prendre des points pour éviter de devenir qu’un simple prétendant au maintien. Entretien. 

C’est un scénario que l’on a déjà beaucoup vu avec Valenciennes cette saison…

C’est ce que l’on vit depuis quelque temps, oui, surtout à domicile. On n’arrive pas à gagner… On fait une bonne première mi-temps, on arrive à marquer mais pas à mettre le deuxième pour tuer le match. On recule et on prend ce but et ce carton rouge qui nous ont un peu tués. Ca fait deux matches de suite que l’on finit à dix et c’est un peu compliqué. Il y a beaucoup de regrets.

Avez-vous le sentiment que c’est Guingamp qui s’est réveillé plus que le VAFC qui s’est endormi ?

Guingamp a beaucoup poussé en deuxième mi-temps, oui, on s’est retrouvé à dix en fin de match et c’était un peu compliqué. Ils ont poussé et ils ont réussi à obtenir ce qu’ils voulaient et à marquer. Et on n’a pas su préserver notre avantage.

Ce match était l’occasion de chasser les vieux démons et bien lancer la nouvelle année. C’est une nouvelle fois raté…

C’est ça. En plus il y avait beaucoup d’absents de leur côté et on n’a pas su en profiter, même si on en avait aussi. Je pense qu’on en avait moins qu’eux. C’est dommage de ne pas en avoir profité.

Comprenez-vous la crainte des supporters ?

Je comprends la crainte des supporters, oui. Quand en début de saison on nous parle de top 5, on y croit, mais quand on arrive à la trêve en étant dans les cinq derniers, on se dit que c’est un peu compliqué, on se pose nous aussi des questions. Le classement est quand même très serré, en gagnant ce soir on pouvait revenir près du top 10 et c’est encore plus dommageable de ne pas l’avoir emporté.

Il va désormais falloir vite prendre des points ?

C’est tellement serré que le maintien va sûrement se jouer à 41 ou 42 points, je pense donc il faut vite atteindre ce total. On n’est qu’à vingt-deux points donc il en reste vingt à prendre. On va tout faire pour essayer de l’atteindre rapidement, ne pas se faire peur comme Caen l’an dernier et on verra par la suite.

Êtes-vous confiant ?

Oui, on l’est. Ce soir (samedi), on était décimé par le Covid, il manquait notre gardien titulaire (ndlr : Lucas Chevalier) qui nous fait beaucoup de bien. Baptiste (Guillaume) devant nous fait du bien aussi et je pense qu’on a senti ce soir qu’on avait besoin de lui pour caler des ballons. Je pense que ces deux joueurs nous ont manqué et peuvent en partie expliquer ce résultat.

Tous propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article