Gabriel Gudmundsson (LOSC) : « On a appris des choses du début de saison »

Gabriel Gudmundsson LOSC
Christian Kaspar-Bartke/Getty Images

Alors que le LOSC a très bien redressé la barre en championnat sur les dernières semaines, signant trois succès consécutifs sur les trois dernières sorties, Gabriel Gudmundsson affirme que c’est également grâce au début de saison compliquée où les Lillois ont appris énormément. Entretien.

Comment êtes-vous passé du poste d’attaquant à celui d’arrière gauche ?

A Groningue, je jouais d’abord comme ailier, mais après quelques mois le coach a changé de système et m’a placé en tant qu’arrière gauche. J’ai joué à ce poste et j’ai été plutôt bon sur les premiers matches. J’ai continué à ce poste parce que je m’y sentais bien. Il n’y a rien d’étrange parce que je suis plutôt à l’aise en tant qu’arrière gauche.

Est-ce le poste où vous vous épanouissez le plus ?

Oui, j’aime être arrière gauche, mais c’est aussi à l’entraîneur de décider où je vais jouer. Depuis que je suis à ce poste, je m’y sens bien, à l’aise.

La suspension de Reinildo est-elle une opportunité de devenir titulaire sur le long terme ?

Comme je l’ai déjà dit, cest le coach qui choisit le onze de départ et je dois m’adapter à ça. J’essaye de progresser à chaque entraînement, chaque match. Je travaille fort pour obtenir ce poste de titulaire.

La période difficile du LOSC en championnat est-elle révolue ?

On a pris des points sur les matches qui ont précédé la trêve internationale mais c’est important de se concentrer sur chaque match qui vient. Bien sûr, on a appris des choses du début de saison qui nous ont permis de progresser. Maintenant, on est dans une bonne forme et on a eu des résultats assez probants. On a vraiment tiré des leçons des matches du début de saison. On se concentre sur les prochains entraînements et le prochain match mais on travaille fort pour continuer dans cette voie. Chaque match amène quelque chose de nouveau en fonction de comment ça s’est déroulé. C’est pour ça qu’on doit être vraiment bien concentré sur chaque match.

Votre polyvalence peut-elle vous aider à obtenir une place de titulaire ? Saviez-vous qu’il y avait deux arrières gauches quand vous êtes arrivé ?

J’étais au courant qu’il y avait déjà deux joueurs à ce poste, mais je savais que Lille est un bon club pour faire progresser les joueurs. J’ai pris le risque de venir aussi pour devenir un meilleur joueur parce que je veux développer certaines choses et je pense que Lille peut m’aider pour ça. Bien sûr qu’avec Reinildo et Bradaric ça donne de la concurrence, et ça me donne envie de travailler encore plus. Mon passé de joueur plus offensif peut m’aider sur certains matches. Mais bien sûr, à l’arrivée, c’est au coach de décider de qui il met en tant qu’arrière gauche. J’étais bien conscient de tout ça.

Comment vous sentez-vous désormais à Lille ?

Je suis très heureux d’être ici, j’ai eu beaucoup d’aide de la part du staff et des coéquipiers. Ils ont été très agréables avec moi. Je me sens très bien. Désormais, il faut que l’on continue parce qu’il y a encore beaucoup de matches à jouer et on doit être concentré à chaque match, chaque entraînement.

Pavenez-vous à parler un peu en français au sein du vestiaire ?

Il n’y a aucun doute sur le fait que je veuille apprendre le français pour que les choses soient plus simples pour moi dans les prochains mois. Je comprends quelques mots pour que ce soit plus facile sur le terrain également. Être au quotidien avec les coéquipiers permet de retenir quelques mots de français par-ci par-là, et je peux parfois en faire des phrases. Mais bien sûr, je vais apprendre la langue.

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires