Franck Haise (RC Lens) : « Pas grand chose qui nous a souri »

RC Lens Franck Haise
Christophe Saidi / FEP / Icon Sport

Corrigé sur la pelouse du Stade Brestois (0-4) cet après-midi, le RC Lens a raté son entame de match et a également manqué grandement d’intensité et de réussite selon son entraîneur, Franck Haise.

Manque de réussite et d’intensité

« On a commencé en faisant une entame insuffisante et quand vous êtes menés 2-0 au bout de dix minutes, vous savez que le match serait compliqué. Brest a parfaitement joué sa partition. Je regrette d’abord cette entame, évidemment. Même s’il n’y a pas beaucoup de satisfactions quand on perd 4-0, à la mi-temps je me suis dit qu’on avait les moyens de redresser la barre, de marquer un premier but puis un deuxième parce qu’on a plus d’occasions qu’eux en première mi-temps, mais l’efficacité compte énormément dans le football. Le jeu c’est bien, mais il faut être efficace et aussi commencer les matches dès la première seconde. Il n’y a pas grand chose qui nous a souri.

Le premier but est très largement évitable sur plusieurs situations. Le deuxième, on savait qu’ils avaient beaucoup d’armes sur le plan aérien et sur coups de pied arrêtés, même si c’est bien frappé, on peut faire mieux. Je ne parle pas des deux autres où on passe à côté. Il faut faire front en équipe. Il y a quinze jours il y avait beaucoup de joie dans le vestiaire, il y en a beaucoup moins aujourd’hui mais il faut faire front en équipe et réagir dès vendredi contre Angers. Il ne faut rien banaliser, que ce soit l’intensité, les duels, la force de l’adversaire parce que quand on prend ce risque, on est rarement gagnant. A nous tous de repartir dès demain pour préparer au mieux ce match d’Angers. »

Source : Prime Video

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *