Franck Haise (RC Lens) : « On souhaitait conserver Christopher Wooh »

Baptiste Fernandez/Icon Sport

Parti dans les dernières heures du mercato pour le Stade Rennais, Christopher Wooh a laissé un vide dans la rotation défensive du RC Lens. Si Franck Haise souhaitait conserver l’ancien Nancéiens, en qui il croit beaucoup, il s’est résolu à la logique économique. Pour le remplacer, la solution interne est aujourd’hui de mise. 

Le départ de Christopher Wooh

« La direction sportive du club était aligné sur le fait qu’on souhaitait conserver Christopher. Il n’y a pas de problème là-dessus et on lui a rappelé plusieurs fois par rapport à des offres de prêt. Maintenant, quand au dernier moment vient mettre une somme d’argent assez folle pour un joueur qui n’est pas titulaire, même si on croit en lui, et qu’on a eu libre il y a un an. Ensuite, il y a le contrat qui va avec. Ce sont des choses qu’on ne maîtrise pas. Il y a le coach d’un côté et le projet club. On était aligné sur la vision sportive et on est aussi aligné sur le projet club. De toute manière, on ne pouvait pas faire mieux. Si ce n’est bloquer un joueur et on sait ce que ça veut dire quand on bloque un joueur. Ce n’est pas bon dans le moyen et le long terme. »

Le recours à une solution interne

« Même si on avait quelques noms, on ne fait pas les choses dans la précipitation. On est certainement plus fort avec Chris mais on estime qu’il y a des ressources en interne. On va prendre le temps de regarder, il y a des jeunes mais aussi Steven Fortes qui a toujours été présent quand on faisait appel à lui. Il y a Massadio (Haïdara) et aussi Isma Boura qui s’entraîne quasiment tout le temps en défense centrale depuis la reprise. Même si ce sont des joueurs de couloir, ils peuvent être performants dans l’axe. Junior (Onana) a aussi évolué parfois en défense centrale en Belgique avec de bonnes réponses. On est assez calme par rapport à ça. On sait aussi qu’il y a toujours une ouverture avec le joker et dans dix matches il y a un nouveau mercato qui s’ouvre. Prenons notre temps et prenons les choses avec beaucoup de tranquillité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *