Franck Haise (RC Lens) : « On fait un très gros début de saison »

Franck Haise RC Lens
Gwendoline Le Goff/FEP/Icon Sport

Si le RC Lens a pris son temps avant de s’offrir le scalp de l’Olympique Lyonnais (1-0), dimanche en clôture de la 9ème journée de Ligue 2, les Lensois n’ont clairement pas volé leur sixième succès de la saison. Satisfait du contenu et de l’état d’esprit, Franck Haise est conscient que son équipe repousse toujours un peu plus ses limites. Entretien.

Franck, qu’est-ce qui vous satisfait le plus après cette belle victoire du RC Lens ?

J’ai aimé d’avoir mis autant d’intensité et de qualité, même s’il en a manqué sur certaines situations. Les joueurs ont tout donné et tout bien donné. Ce n’est pas que de la générosité, c’est autre chose que ça pour poser des problèmes à un adversaire comme Lyon. Tactiquement et défensivement, on a été très bons, on a très peu subi de tirs. J’attendais juste qu’on marque un but, il est arrivé. Même s’il n’avait pas dû arriver, j’aurais été très content de la performance même si le résultat aurait été frustrant. Là, on a tout.

Avez-vous le sentiment que c’est votre match le plus abouti de la saison ? 

J’ai toujours un peu de mal avec ça mais je dirais oui. L’intensité mise, la mainmise sur le match, parce que je le répète c’est Lyon, c’est satisfaisant. En dépit des absences, le onze de départ est vraiment de très grande qualité. On avait fait de bons matches contre Lyon jusqu’ici mais on n’avait jamais gagné, jamais fait un match autant abouti. Avoir huit points d’avance sur une équipe comme ça, c’est qu’on fait un très gros début de saison. Avoir 21 points à la neuvième journée, c’est quand même assez énorme. Cela prouve la qualité qu’on met en place.

Le RC Lens disputait son cinquième match de la saison à domicile pour autant de victoires. Il va falloir y aller pour venir vous battre à Bollaert..

(Sourire) J’espère ! J’espère que ce sera difficile de venir nous prendre des points ou nous battre ici. J’espère que c’est difficile aussi pour l’adversaire quand on joue à l’extérieur. Maintenant, dans notre stade Bollaert avec le public derrière dans son équipe c’est encore un peu plus dur pour l’adversaire. On savait qu’il fallait faire un très gros match et on l’a fait pendant 90 minutes.

Etre dans le haut de tableau, cela devient logique par rapport à nos performances sportives.

Après neuf journées, le RC Lens est toujours invaincu cette saison. C’est un sacré motif de satisfaction…

En prenant en compte les huit derniers matches de la saison dernière, on est à 17 matches sans défaite. C’est une satisfaction de ne pas perdre et surtout d’en gagner plus que de faire des matches nuls. C’est une satisfaction comme c’est une satisfaction d’enchainer trois matches sans encaisser de but. Cela veut dire qu’on continue de progresser, c’est important. On est solide, il y a de la confiance mais en même temps cela ne nous empêche pas de mettre beaucoup d’engagement, de détermination et d’intensité dans notre jeu. Parfois, ça peut être le cas quand la confiance est là.

Au-delà des résultats, cette équipe semble dégager de plus en plus de maturité…

Même si on a pas mal de nouveaux joueurs finalement, quand on regarde ceux qui commencent et ceux qui entrent. Ils ont pris très vite les principes de jeu, d’entraînement et de la vie de groupe. Ils sont bien dans cette équipe et je pense qu’on a gagné en maturité. Peut-être que la confiance donne aussi cette maturité supplémentaire. On sait aussi très bien défendre dès la perte ou quand l’adversaire parvient à franchir le premier rideau. La défense d’une manière générale a été très performante. Salis fait aussi beaucoup dans l’équilibre de l’équipe et les lectures de la situation. Sur ce match, on a beaucoup donné et beaucoup envoyé et on n’a pas été très loin du déséquilibre par moments, mais on a su rattraper tous les coups.

Voir Lens dans le très haut de tableau, ça commence quand même à devenir de plus en plus logique…

Etre dans le haut de tableau, cela devient logique par rapport à nos performances sportives, oui. Pour le reste, ce n’est toujours pas logique et ça ne changera pas tout de suite.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *