Franck Haise (RC Lens) : « Le terrain doit être sacralisé »

Franck Haise RC Lens
JB Autissier / Panoramic / Imago

Trois jours après les incidents qui ont émaillé le derby entre le RC Lens et Lille (1-0), Franck Haise a réagi aux évènements mais également aux premières sanctions de la Commission de discipline de la LFP.

Comment avez-vous vécu les incidents de samedi ?

Il y a des faits. Quand les gens viennent voir un match en famille, ils ne viennent pas pour recevoir des sièges dans la figure ou ailleurs. Il y a quand même des blessés. C’est un spectacle, et quand on y vient en famille pour une fête, ce sont des choses qui ne devraient pas arriver. Le terrain est un lieu qui doit être sacralisé, c’est pour les acteurs. A partir du moment où je dis ça, ça veut tout dire. On était dans les vestiaires, on a rien vu à ce moment-là, et j’espère que les choses ne se seraient pas passés comme ça si on était sur le terrain parce que c’est un lieu fait et dédié pour les acteurs.

Qu’est-ce que vous inspire le huis-clos ?

C’est une grande déception pour nous de ne pas compter sur notre public. J’ai vu aussi beaucoup de belles images parce que je suis allé voir quelques vidéos sur les réseaux sociaux. C’était tellement chouette d’avoir nos supporters avec nous jusqu’ici que c’est une déception pour moi, même si on pouvait s’y attendre. C’est dur parce que le public était là pour passer un bon moment et ils ont, pour la plupart, passé un très bon moment, mais pas tous. On va faire sans eux, on va essayer d’être à la hauteur de ce qu’on donne avec ou sans eux depuis quinze ou seize mois en attendant leur retour.

Avez-vous prévenu vos joueurs de ne pas réagir ?

Tous les joueurs savent qu’ils ne font pas réagir, mais il y a parfois des réactions qui sont parfois incontrôlables. Mais quand l’arbitre est venu nous expliquer les faits à la mi-temps et ce qui allait se passer par la suite, je crois que tous les acteurs ont été très bien. C’est normal qu’ils le soient, mais il faut le souligner. Les deux équipes ont été à la hauteur pour ne pas que ça prenne d’autres dimensions.

Craignez-vous des sanctions plus importantes ?

Les acteurs n’étaient pas là, le match est terminé… Je pense que les sanctions sont déjà assez importantes. A partir du moment où le match a eu lieu et qu’il n’y a pas eu d’arrêt de la rencontre, je ne pense pas que les sanctions seront plus importantes. J’espère surtout que la commission prendra tous les éléments en compte pour voir ce qu’il s’est passé mais aussi ce qu’il ne s’est pas passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.