Franck Haise (RC Lens) : « Évident qu’on est en alerte »

RC Lens
Franco Arland / Icon Sport

Ce samedi sur la pelouse de Bondoufle, le RC Lens va faire son entrée en coupe de France en défiant Linas-Montlhéry, pensionnaire de National 3, habitué aux gros coups dans cette compétition. De quoi pousser Franck Haise à la méfiance.

Allez-vous faire tourner à l’approche de cette semaine à trois matches ?

On a trois matches à venir et ce sera un peu différent d’une semaine classique. Quelque soit la compétition, j’ai un effectif sur lequel je compte même s’il est assez restreint. J’ai des joueurs qui s’entraînent bien et il y aura un certain nombre de joueurs qui auront la possibilité de jouer et prouver leurs valeurs sur les trois matches. Jean-Louis Leca jouera toute la coupe de France. J’ai un effectif qui a le mérite d’être homogène sur 17-18 joueurs et quand il y a une semaine à trois matches, il y a des choses qui bougent.

Est-ce le moment d’intégrer des jeunes dans le onze de départ du RC Lens ?

Depuis un moment, on a toujours trois jeunes avec nous. On a Rémy (Labeau Lascary) qui a fait ses trente premières minutes à Nice et c’était encourageant, comme quoi le foot va vite parce qu’il était en difficulté en N3 il y a quatre mois, était en perte de confiance. Il s’entraîne bien, travaille bien, progresse et a mérité d’aller chercher trente minutes contre Nice. Il y a aussi Nolan Bonte qui est régulièrement avec nous. Il fait de bonnes choses, s’entraîne avec nous, fait des groupes. Enfin il y a Yacouba Barry qui est aussi très régulièrement avec nous. Tous les autres joueurs de N3 n’ont repris que lundi après deux semaines de coupure et je ne vais pas les solliciter parce qu’ils ne sont pas prêts.

Les parcours récents de Linas-Montlhéry vous mettent-ils en alerte ?

C’est une équipe qui a fait un parcours magnifique l’an passé, a battu une Ligue 1 3-0 et si on n’est pas alerté avec ça, on ne le sera jamais. La Coupe de France est une alerte pour tous les clubs qui sont sur le papier supérieur, mais quand on joue un adversaire comme ça qui a aussi battu un club de N1 cette année, c’est évident qu’on est en alerte, c’est une certitude.

Propos recueillis par Enzo PAILOT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *