Fabien Mercadal (QRM) : « On s’est permis de détecter quelques moins dans cette équipe »

Fabien Mercadal
Vincent Poyer / Icon Sport

Intéressant en première partie de saison, Quevilly-Rouen Métropole doit désormais entamer une nouvelle ère sous Fabien Mercadal suite au départ de son prédécesseur, Bruno Irlès. Présentation de l’adversaire de l’Amiens SC pour cette rencontre en retard de la vingt-et-unième journée de Ligue 2.

La dynamique

Bien parti et assez tranquillement dans les clous dans la course au maintien, la saison de Quevilly a pris un sérieux tournant le 3 janvier. Le promu – situé en milieu de tableau – a en effet vu son entraîneur Bruno Irlès prendre la direction de Troyes, actuel seizième de Ligue 1. Un sérieux chamboulement pour des Normands qui avaient déjà dû changer une très grande partie de leur effectif durant l’été. Désormais sous les ordres de Fabien Mercadal, les Quevillais n’ont pas pris le départ idéal avec leur nouveau coach, étant corrigés sur la pelouse de Bastia (0-3) avant de s’incliner à Dijon (0-1) par la suite. Qu’en sera-t-il pour la première à domicile de l’ancien technicien de Dunkerque et Caen ?

Le joueur à suivre

Il avait martyrisé la défense amiénoise au match « aller » pour sa première sous les couleurs de QRM et compte bien en faire autant ce week-end. Duckens Nazon a toutefois eu un sérieux creux dans sa saison. C’est bien simple, après son triplé à La Licorne, l’Haïtien a mis trois mois pour marquer un nouveau but en match officiel. Néanmoins, ce but inscrit à Etaples – pensionnaire de Régional 2 – a totalement relancé sa saison. Du 13 novembre – date de cette rencontre de coupe de France – au 21 décembre – dernier match de l’année civile – Nazon a tout simplement inscrit sept buts en autant de matches, tout en ajoutant une passe décisive ! Attention, homme en forme !

La déclaration

« Le classement n’est pas du tout cohérent par rapport à leurs individualités pour plein de raisons. Ils sont mal partis, déjà. Quand tu te poses sur le terrain, même si c’est contre Amiens, tu as l’espoir de gagner et on a cet espoir d’aller les contrarier. On s’est permis – en toute humilité – de détecter quelques « moins » dans cette équipe, et on l’a partagé avec les joueurs. On est tous assez d’accord. »

Fabien Mercadal (entraîneur de QRM)

Le mercato

Ils sont arrivés : Nicolas Lemaître (gardien, Reims) ; Nathan Dekoke (défenseur, La Duchère) ; Till Cissokho (défenseur, Clermont, prêt) ; Duckens Nazon (attaquant, Saint-Trond) ; Cyril Zabou (milieu, Chambly) ; Bridge Ndilu (attaquant, Nantes, prêt) ; Souleymane Cissé (défenseur, Celta Vigo, prêt) ; Garland Gbellé (milieu, La Duchère) ; Louis Pelletier (gardien, Reims) ; Yann Boé-Kane (milieu, Astra Giurgiu) ; Stéphane Lambese (défenseur, Orléans) ; Kalidou Sidibé (milieu, Toulouse, prêt) ; Florian Jozefzoon (attaquant, sans club) ; Cheikh Sabaly (attaquant, Metz, prêt).

Ils sont partis : Jordan Gobron (défenseur, Béziers) ; Mathéo Remars (milieu, Saint-Brieuc) ; Lucas Toussaint (milieu, Martigues) ; Romain Hanquinquant (gardien, Alençon) ; Adrien Pianelli (défenseur, Rouen) ; Stanislas Oliveira (milieu, sans club) ; Virgile Pinson (milieu, sans club) ; Ahmed Soilihi (défenseur, sans club) ; Robin Taillan (défenseur, Sedan)

Fins de prêts : Andrew Jung (attaquant, Châteauroux) ; Mickaël Nadé (défenseur, Saint-Etienne) ; Sambou Sissoko (défenseur, Reims).

Le groupe :

Lemaître, Lejeune – Lambese, Bansais, Belkorchia, Padovani, Cissé, Dekoke – Boé-Kane, Diaby, Metelus, Gbellé, Zabou – Haddad, Ndilu, Nazon, Jozefzoon, Bahassa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.