Fabien Mercadal (QRM) : « On avait les moyens de gagner sur la seconde mi-temps »

Mercadal
Matthieu Mirville/Icon Sport

Après un premier acte sur la réserve, QRM a haussé le ton au retour des vestiaires, au point de pouvoir espérer mieux qu’un match nul (1-1) selon son entraîneur, Fabien Mercadal.

QRM reste un peu sur sa faim

« J’ai trouvé que notre première mi-temps a aussi permis de construire le match. On enchaînait avec quasiment les mêmes joueurs. On a fini par en fatiguer certains pour ramener de la fraîcheur par la suite. On savait que pas beaucoup de joueurs pouvaient enchaîner, on en a discuter avec le staff. Les bonnes entrées viennent aussi du travail fait auparavant. En deuxième, on a réglé deux-trois positionnements, cela a permis de récupérer des ballons et d’être performants. On est des compétiteurs, on avait envie de gagner et on avait les moyens de gagner sur la seconde mi-temps. Le contenu est très protecteur, on a joué au football, on a pesé sur l’adversaire par séquences. Avec un point, on avance quand même. On a traversé la tempête des trois matches en ne restant pas à zéro et avec du contenu qui peut laisser présager les trois points sur d’autres matches. Si on n’a pas gagné, ce n’est pas qu’on a été petit bras. »

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.