Eric Roy (Brest) : « Punis par une équipe très clinique »

Eric Roy Brest
Maxime Le Pihif / Icon Sport

Éliminés par le RC Lens (1-3) en seizièmes de finale de la Coupe de France, les Brestois d’Eric Roy avouaient une grande frustration quant au scénario, estimant avoir été punis par une équipe hyper réaliste.

Un froid réalisme qui fait mal

« Je suis triste pour les joueurs qui n’ont pas été récompensés de leur bon match. Quand on regarde la première mi-temps, on a bousculé Lens et sortir de ça en étant mené 3-1, je trouvais que c’était lourd. Ils marquent sur leur première occasion et avec de la réussite, ensuite sur un coup de pied arrêté. On a été punis par une équipe très clinique. Ils n’ont pas eu énormément de situations mais ont su être réalistes. On a fait une bonne entame de seconde période, on a eu des situations pour revenir à 3-2, on a plus d’occasions que les Lensois sur l’ensemble. C’était un match très enlevé, un vrai match de coupe, il peut se passer beaucoup de choses, il peut y avoir des scénarios incroyables et c’est pour ça que j’ai encouragé les joueurs à continuer. Un deuxième but aurait pu faire basculer le match et nous permettre de revenir. On a été trop permissif sur les buts encaissés et on a manqué de réalisme mais aussi de qualité devant le but pour faire la différence. »

Source : beIN Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *