En septembre, le LOSC s’est accroché au wagon de tête

Jonathan Bamba LOSC
Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Après avoir bien débuté le mois en s’imposant à Montpellier (1-3), le LOSC a calé contre Marseille, et ce, malgré une belle résistance (2-1). En se reprenant contre Toulouse à la maison (2-1), les Dogues sont partis sur une bonne note avant la trêve internationale. Retour sur un mois de septembre globalement complet.

Cabella n’a pas fait de cadeaux à ses anciens coéquipiers

Quelques jours après la fin du mercato, Lille ouvre septembre en se déplaçant à Montpellier. Une équipe piégeuse, efficace offensivement, mais tout aussi poreuse défensivement. Les Dogues l’auront bien compris, surtout Rémy Cabella. Ce dernier, ancien joueur du MHSC, a délivré de nombreuses passes dangereuses, surtout celle du premier but de la rencontre, inscrit par Jonathan David. Les deux joueurs se trouvent parfaitement depuis le début de saison, mais ce match a été la preuve que des automatismes sont nés. Seule ombre au tableau : Leo Jardim. Le portier brésilien a fait une sortie maladroite qui permet aux Montpelliérains de réduire la marque. Heureusement, Angel Gomes en a été de son but après de multiples tentatives. Hormis en défense, cette victoire rassure au milieu et en attaque, tant les Lillois ont semblé maîtriser leur sujet, tout en ayant la possession.

Le résumé de Montpellier – LOSC

Avec Marseille, tout simplement une classe d’écart

Une semaine après le succès en terre héraultaise, Lille se déplace du côté de l’Orange Vélodrome, pour ce qui s’annonce être un défi de taille. Une victoire permettrait aux Dogues de coller plus que jamais le wagon de tête. Pourtant, tout ne s’est pas passé comme prévu. Dans un premier temps bien entrés dans leur match, les Dogues en profitent pour ouvrir la marque via Ismaily. Ce dernier joue parfaitement son rôle de piston gauche dans la composition de Paulo Fonseca. Néanmoins, tout ceci est de courte durée. Entre contre-attaques tranchantes et bataille du milieu, Marseille reprend en main cette rencontre. Même si Lucas Chevalier réalise quelques magnifiques parades, il ne peut rien sur les deux buts marseillais, très bien construits (2-1). Ainsi, Lille n’a pas à avoir de regrets, puisqu’il s’est battu contre plus fort que lui.

Le résumé de Marseille – LOSC

Au forceps, un succès important à la maison

Dernier match avant la trêve, ce LOSC – Toulouse s’annonçait capital pour les Dogues. Entre la première de Lucas Chevalier à Pierre-Mauroy et la volonté de bien finir septembre, les Lillois étaient attendus au tournant. Sans la main mise sur le ballon, ils ont pourtant rapidement une occasion importante, via Angel Gomes qui sert parfaitement Jonathan David. Tout se décantera en seconde période avec une égalisation toulousaine, puis une merveille d’Adam Ounas. Servi par Benjamin André, l’ailier algérien reprend le ballon de volée pour offrir la victoire aux siens. Sans briller, mais en faisant le travail, Lille part serein en trêve internationale et devra consolider ses bases pour la suite.

Le résumé de LOSC – Toulouse

Pavel CLAUZARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *