[EDITO] Amiens SC : Luka Elsner, le choix de l’audace

Après trois semaines de suspense, l’Amiens SC a annoncé l’identité du successeur de Christophe Pélissier, mercredi dernier. Inconnu du grand public, Luka Elsner est finalement l’heureux élu. A 36 ans, l’ancien entraîneur de l’Union Saint-Gilloise tentera d’être à la hauteur de l’homme qui a fait découvrir la Ligue 1 au club picard.

Un projet audacieux mais risqué

Sur le point de succomber à la facilité, de participer au traditionnel recyclage d’entraîneurs français qui n’ont pour eux que la force de l’habitude et l’exposition médiatique permettant de ne pas les oublier, l’Amiens SC a finalement fait un choix fort, un choix audacieux, en misant sur le jeune Luka Elsner. Pourtant, le technicien slovène est aux antipodes du portrait-robot dressé par Bernard Joannin fin mai. A savoir celui d’un entraîneur expérimenté, disposant d’une large connaissance de la Ligue 1 ou des grands championnats étrangers, qui a l’esprit d’un jeu de transition.

En effet, si Luka Elsner reste sur une saison réussie en deuxième division belge et des expériences mitigées en Slovénie, l’intéressé va réellement découvrir le haut niveau avec l’Amiens SC. Audacieux, ce choix, qui peut aussi s’apparenter à un pari, comporte aussi une vraie part de risque. Après quatre saisons pleines et réussies sous l’égide de Christophe Pélissier, Amiens fait un grand saut dans l’inconnu. Le tout alors que le club aborde la saison la plus importante de son histoire, matérialisée par l’entrée en vigueur des nouveaux droits TV à l’issue de celle-ci. Une perspective qui n’offre aucun droit à l’erreur.

Et pour relever ce défi, Bernard Joannin et ses conseillers – au premier rang desquels John Williams – ont ainsi jugé que Luka Elsner était l’homme idoine. « Au travers des divers rendez-vous qu’on a eus, j’ai eu un coup de cœur pour Luka par rapport à sa vision du football, confesse le président de l’Amiens SC. Ce qui m’a rappelé le coup de cœur avec Christophe Pélissier il y a cinq ans. » En attendant de savoir si le franco-slovène connaîtra la même réussite que son prédécesseur, le nouvel entraîneur de l’Amiens SC a en tout cas réussi son premier oral, jeudi dernier. Excellent communicant, Luka Elsner a tenu un discours cohérent et même séduisant en ce qui concerne son approche du jeu.

Reste désormais à convaincre les joueurs, à créer une unité autour de sa personne au sein du vestiaire et à transposer sur le terrain cette première bonne impression pour permettre à Amiens d’atteindre son objectif : un nouveau maintien en Ligue 1. Bienvenue et bonne chance, Luka !

Romain PECHON

3 Commentaires

Commenter
  1. Une offre intéressante pour mendoza??? C’est une blague..? Ni dans le jeu ni dans son comportement il a agit pour provoquer une offre intéressante d’un club supérieur a Amiens
    Qu’il nous fasse une saison complète pour attirer l’attention sur lui

  2. OK pour toutes ces belles paroles,mais nous aimerions savoir à quelques jours de la reprise (3 Juillet) je crois, quels joueurs restent: quels joueurs quittent le Club, et quels sont le ou les joueurs qui arrivent

    • et bien comme nous vous l’annoncions il y a quelques temps, tous les joueurs sont encore sous contrat mais certains pourraient partir en cas d’offres intéressantes (Gouano, Krafth, Konaté, mendoza). Côté arrivée John Williams à a dressé une liste de 65 joueurs qui ont envie de rejoindre l’Amiens SC . Au Coach de choisir les profils qui l’intéressent le plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *