Dunkerque débute sa nouvelle opération maintien !

Dunkerque préparation

Après deux mois de trêve estivale, Dunkerque s’apprête à effectuer sa rentrée des classes ce samedi 24 juillet au Stade Marcel-Tribut. Après une préparation plus que satisfaisante, les Maritimes reçoivent Quevilly-Rouen, pour leur deuxième saison consécutive en Ligue 2, qui vont lancer le début de l’opération maintien, objectif de la saison.

Un premier match capital

Les Maritimes doivent continuer sur leur lancée. Après une préparation convaincante avec trois victoires et deux nuls, place maintenant au début du championnat pour Dunkerque. Si Romain Revelli, successeur de Fabien Mercadal au poste d’entraîneur, ne souhaite pas tirer trop d’enseignements des matchs amicaux de la préparation, l’ancien adjoint de Christophe Galtier à Saint-Etienne à fixé les objectifs à long et court terme de son équipe : « L’objectif est le même, le maintien et de toujours chercher à s’améliorer, confie le technicien dunkerquois. Ça, c’est un peu loin. Moi, j’ai fixé des objectifs à court terme. Très sincèrement, l’objectif était de penser au match de Quevilly. Le thème, c’est de faire match après match. Aujourd’hui, les joueurs n’ont rien d’autre que Quevilly dans la tête. »

Romain Revelli (USL Dunkerque) : « J’ai fixé des objectifs à court terme »

Rien d’autre que Quevilly dans la tête, c’est aussi ce que pense Axel Maraval. Le dernier rempart dunkerquois est sûr que les choses vues pendant la préparation vont être utiles à l’approche de ce match. « Je pense qu’on a de bonnes bases, souligne le capitaine dunkerquois. On est une équipe solide et on met bien en place le projet du coach. On a bien travaillé puisqu’on a eu cinq semaines de préparation plus une semaine pour bien préparer le match. On a aussi une base solide de travail qui nous a permis de passer en revue tous les aspects du jeu. Je pense que ça peut être un atout dès le premier match. » Une ressource qui pourrait mettre en déroute une formation de Quevilly-Rouen qui sort de cinq défaites en cinq matchs de préparation.

Bruno Irles (QRM) : « On n’est pas prêt »

Ce match sera surtout marqué par le retour du public dans les stades. 9 mois plus tard, le public va pouvoir revenir à Tribut. Et aucune jauge restrictive ne sera appliquée. Tous les stades pourront faire le plein, une première depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars 2020. Une situation qui donne le sourire à Axel Maraval : « Très sincèrement, on a hâte, ça a beaucoup manqué, révèle enjoué le portier des Maritimes. Je ne dis pas ça pour faire plaisir, c’est la vérité. On joue au football pour évoluer dans des beaux stades et surtout dans des stades remplis. On voit que le nôtre devient de plus en plus beau et on a envie qu’il soit rempli tous les matchs. Mais ça va passer par nos performances qui vont pouvoir donner envie aux supporters de venir en masse. »

Les Dunkerquois ont montré leur ambition pour ce premier match de ce samedi 24 juillet dans l’antre de Marcel-Tribut. Une victoire face à un Quevilly-Rouen en difficulté, avec un effectif très restreint et un banc presque exclusivement composé de joueurs de National 3, serait le début du périple en vue du maintien pour les Maritimes.

Emilien PAU

USL Dunkerque – Quevilly-Rouen Métropole

1ère journée de Ligue 2

Samedi 24 juillet, 19 heures

Stade Marcel-Tribut, Dunkerque

Arbitre : Olivier Thual

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments