Driss Khalid : « J’entends montrer mes qualités »

Auteur d’un gros début de saison avec l’équipe réserve entraînée par Antoine Buron, Driss Khalid, qui a rejoint l’Amiens SC durant l’intersaison, n’a pas perdu espoir de percer au sein du monde professionnel. 

Patience et travail

Promis à un brillant avenir, Driss Khalid effectuait ses débuts en Ligue 1 Conforama à l’âge de 18 ans, sous le maillot du Téfécé et contre l’Olympique de Marseille, en septembre 2017. Depuis, ce créatif attaquant n’a plus eu l’occasion de faire ses preuves en équipe première. Après deux saisons difficiles avec la réserve toulousaine, c’est finalement Amiens qui lui propose son premier contrat professionnel, cet été. « J’avais trouvé un accord avec le club en fin de saison dernière, rappelle Driss Khalid. J’ai signé un contrat professionnel de trois ans mais, pour l’instant, je m’entraîne le plus souvent avec la National 3« .

Effectivement, alors que Jayson Papeau, Jonathan Bumbu ou bien encore Ulrick Eneme-Ella, trois joueurs avec lesquels il évolue la plupart du temps sous les ordres d’Antoine Buron, ont effectué la reprise avec le groupe professionnel et pris part à la préparation estivale, Driss Khalid n’a pas été convié à celle-ci. Ce qui n’a pas empêché l’intéressé de réaliser des débuts plus que prometteurs en équipe réserve. « J’en suis à trois buts, se félicite-t-il. Contre Marcq, sur le coup franc, je savais que j’allais marquer. Mais ce n’est pas le plus beau, celui que j’ai inscrit à Grande-Synthe, un retourné acrobatique, était aussi très joli. »

Outre ses buts, Driss Khalid se montre également dangereux dans le jeu et affiche surtout une complémentarité qui saute aux yeux avec Jayson Papeau, révélation du dernier championnat de National 2. Des performances qui ne sont pas passées inaperçues en interne. « Driss (Khalid) est quelqu’un qui sera amené dans les semaines et les mois à venir à avoir son opportunité pour s’exprimer avec le groupe professionnel », promet Luka Elsner. D’ici là, le joueur de 20 ans profite de chaque entraînement avec l’équipe première. « J’apprends plus vite avec eux, glisse-t-il. Même si en ce moment, je dois me contenter de jouer en National 3, j’accepte et je serai patient. C’est à moi de ne pas me relâcher. Je suis à Amiens et j’entends montrer mes qualités. »

Et même si la concurrence est féroce en attaque, Driss Khalid pourrait bien avoir sa chance en coupe de la Ligue, fin octobre. D’ici là, l’ancien Pitchoun tâchera de maintenir un niveau de performance élevé en équipe réserve, à la fois pour lui mais aussi pour la formation entraînée par Antoine Buron.

A lire aussi : 

Luka Elsner : « Deux joueurs qui ont un vrai potentiel »

Amiens SC : Driss Khalid s’éclate en réserve

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *