Doums Fofana (Amiens SC) : « Ne pas passer pour ceux qui faussent le championnat »

Amiens SC Doums Fofana
Loic Barratoux/Icon Sport

Bien loin de ses ambitions de début de saison, l’Amiens SC n’a qu’un simple rôle d’arbitre à jouer dans la course à la montée au moment d’aller défier Auxerre pour son ultime rencontre de la saison, samedi. Un rôle que Doums Fofana entend pleinement jouer, histoire aussi de terminer sur une bonne note. Entretien.

Comment abordez-vous ce contexte face à un adversaire qui joue la montée ?

Je vais essayer de prendre un maximum de plaisir, sans aucune pression. Ca va être un très gros match et on va devoir être professionnel. J’aurais aimé que ça dure plus longtemps pour pouvoir jouer un peu plus.

Tout le monde voit l’Amiens SC perdre ce match…

C’est dans la logique des choses parce qu’Auxerre joue la montée directe et on ne joue plus rien. Les gens se disent peut-être que l’on va y aller à petits pas mais on y va pour prendre du plaisir et faire un dernier match ensemble.

Est-ce qu’il y a encore de la motivation au sein du vestiaire de l’Amiens SC ?

Oui, je le ressens dans les séances, dans l’intensité, dans les duels à l’entraînement. On veut être professionnel et ne pas passer pour ceux qui faussent le championnat. Il faut prendre un maximum de plaisir. On sait qu’Ajaccio joue aussi la montée et il faut jouer à fond.

On peut pourtant vous imaginer sur la retenue sur ce dernier match sans enjeu pour vous et avant de partir en vacances…

C’est la dernière fois qu’on joue tous ensemble donc je pense qu’on va tenter de se lâcher. En plus, on n’a pas de pression, c’est l’idéal. Il faut jouer, ne pas se prendre la tête. Il n’y a pas d’enjeu pour nous, on doit lâcher les chevaux, s’amuser.

Mais cela fait plusieurs semaines que l’Amiens SC aurait pu faire ça, pourquoi cela changerait-il à Auxerre ?

Tout le monde prendre conscience qu’après ce match, ce sont les vacances. Une bande de copain s’est créée et elle ne jouera plus ensemble à l’avenir. Ce sera une bonne dernière image.

Le meilleur n’a pas suffit face au PFC…

C’est le foot, on a manqué d’efficacité et ils ont de la confiance, ça leur a permis de marquer en premier. Notre efficacité peut faire la différence sur ce match.

Entre Auxerre et Ajaccio, qui mérite de monter ?

C’est une très bonne question, et je ne saurais pas y répondre.

Propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.