Diliberto et le VAFC enchaînent à Paris

Diliberto VAFC
Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Grâce au deuxième but en deux journées de Noah Diliberto, et au terme d’une prestation aboutie, le VAFC repart avec trois points de Charléty (0-1). Jamais VA ne s’est réellement mis à l’abri, mais l’infériorité numérique parisienne aura soulagé quelque peu les Nordistes.

Diliberto libéré, délivré

Dans le froid automnal parisien, il aura fallu un éclair de génie pour réchauffer une soirée partie sur un faux-rythme. Après vingt minutes très ternes de part et d’autre, Quentin Lecoeuche dépose une véritable galette sur la tête de Noah Diliberto, parfaitement placé au second poteau. Buteur la semaine passée après deux ans et demi de disette, le jeune milieu de terrain du VAFC est en pleine confiance et ouvre le score (0-1, 22′). Les Nordistes sont portés par ce but, et vont se montrer insistant aux abords des buts de Filipovic.

En dézonant, Ilyès Hamache se retrouve seul à droite et centre vers la tête de Picouleau, qui ne trouvera pas le même succès que celle de son compère du milieu (29′). Toujours dangereux dès qu’il a le ballon dans les trente derniers mètres, Ilyès Hamache est servi en entrée de surface, percute, crochète un défenseur et centre fort devant le but, mais personne ne peut reprendre ce ballon, pas même Ugo Bonnet et son mètre 80 (35′). Les Parisiens vont pousser sur les cinq dernières minutes du premier acte, mais la solidité défensive valenciennoise fait à nouveau parler d’elle en bien.

Expulsion express

Alors que les locaux poussaient en début de seconde période pour rapidement égaliser, Yves Dabila écope, en l’espace de six minutes, de deux avertissements, synonymes d’expulsion (56′). Pas de quoi refroidir les Parisiens, tout proche de revenir au score avec ce centre fort d’Hanin, repoussé par Larsonneur, puis avec la reprise de Bernauer, sortie en deux temps par le portier valenciennois et sa défense (60′). Lancé en profondeur, Guilavogui passe à quelques centimètres d’une superbe reprise en première intention, à côté (68′).

Le PFC va pousser jusque dans les dernières secondes de la rencontre, mais va se frotter à un portier valenciennois impassable. Lopez est trouvé seul en entrée de surface et frappe, mais Gautier Larsonneur réalise un arrêt superbe du pied, alors qu’il était pris à contre-pied justement (84′). Le bloc défensif ne craquera pas, et conservera ce score jusqu’au coup de sifflet final de M. Benchabane.

Arthur Lasseron

PARIS FC – VAFC : 0-1 (0-1)

Onzième journée de Ligue 2 BKT

Samedi 8 octobre, 19 heures

Stade Charléty, Paris. 3.157 spectateurs

Arbitre : M. Benchabane

Buts : Diliberto (22′) pour Valenciennes

Avertissements : Dabila (50′, 56′) pour Paris ; Buatu (55′), Berthomier (80′) pour Valenciennes

Expulsion : Dabila (56′) pour Paris

PARIS FC : Filipovic – Le Cardinal (Phiri, 72′), Dabila, Bernauer, Lefort – Kebbal (Hanin, 57′), Mandouki (c.), Iglesias (Chergui, 72′), Gory – Lopez (Chahiri, 86′), Guilavogui

Remplaçants : Demarconnay (g.), Hanin, Hadjam, Chergui, Phiri, Caddy, Chairi

Entraîneur : Thierry Laurey

VAFC : Larsonneur – Cuffaut, Debuchy (c.), Buatu, Lecoeuche – Kaba – Picouleau (Ayité, 77′), Diliberto (Nomel, 86′) – Berthomier – Bonnet (Linguet, 90+2′), Hamache (Zinga, 85′)

Remplaçants : Konaté (g.), Linguet, Rabuel, Ayité, Noubissi, Nomel, Zinga

Entraîneur : Nicolas Rabuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *