Didier Tholot (Pau) : « Je pense qu’Amiens ne sera pas là à la fin »

Didier Tholot Pau FC
FEP / Panoramic / Imago

Pourtant promis à la lutte pour le maintien, le Pau FC de Didier Tholot déjoue pour l’instant tous les pronostics et pointe dans le top 5 du championnat, en étant notamment invaincu sur ses dernières sorties. Présentation de l’adversaire de l’Amiens SC pour cette rencontre de la neuvième journée de Ligue 2.

La dynamique

Aux côtés de Toulouse, Ajaccio, Auxerre et le Paris FC, Pau s’est immiscé dans le top 5 du championnat après sept rencontres. Si cela peut s’avérer surprenant sur le papier, les Palois ont toutefois mérité leur place dans le haut de tableau. Equipe extrêmement solide et présentant la meilleure défense, la formation de Didier Tholot est sur une série de quatre matches sans défaite dont trois victoires. Après avoir accroché Nîmes (0-0), le Pau FC s’est offert le scalp de Bastia (2-0), Dijon (2-0) et Caen (2-1). Rien que ça. Surtout, les Palois sont quasi imprenables dans leur Nousté Camp. Depuis leur retour dans ce stade, le 27 février dernier, ils ont signé neuf victoires et deux matches nuls pour une seule petite défaite, contre Toulouse, début août. Fort heureusement pour l’Amiens SC, c’est à la Licorne que le duel entre les deux équipes aura lieu. Encore que Pau reste sur une victoire à Caen (1-2) et un nul à Nîmes (0-0). 

Le joueur à suivre

Il n’est pas le plus « flashy » des attaquants de Ligue 2, n’est pas le plus reconnu, mais Romain Armand est un attaquant confirmé à ce niveau et est capable donner le tournis à plus d’une défense de l’antichambre de l’élite. Elément indispensable de Didier Tholot depuis l’arrivée du technicien à Pau, l’ancien parisien et ajaccien a connu un début de saison quelque peu difficile mais a clairement redressé la barre depuis trois matches. Passeur décisif contre Bastia et Caen, et également buteur contre les Normands, Armand n’est clairement pas étranger à la série de trois victoires consécutives des Palois.

La déclaration

« Amiens n’est pas forcément très bien classé mais, à mon avis, c’est une équipe qu’on ne retrouvera pas là à la fin. Nous, on ne ne peut pas se permettre des petits relâchements comme on en a connu durant le match contre Valenciennes. Je ne parlerai pas de suffisance mais il faut comprendre qu’on ne peut pas se permettre nous, en tant qu’équipe, dans le collectif, d’en faire un tout petit peu moins. On a nos valeurs. Il faut qu’on soit disciplinés, organisés, bien équilibrés, pour mettre notre jeu offensif en place et être encore plus chiants à jouer. Et même si je fais des changements, ça ne veut pas dire que je n’ai pas l’ambition d’aller chercher quelque chose à Amiens. »

Didier Tholot (entraîneur de Pau)

Le mercato

Ils sont arrivés : Kenji-Van Boto (défenseur, Auxerre, prêt) ; Eddy Sylvestre (attaquant, Standard, prêt) ; Alexandre Olliero (gardien, Nantes) ; Jovan Nisic (milieu, Vozdovac) ; David Gomis (attaquant, Clermont) ; Samuel Essende (attaquant, Avranches) ; Mahamadou Dembélé (défenseur, Troyes, prêt) ; Djibril Dianessy (attaquant, Fortuna Sittard) ; Jean Lambert Evan’s (défenseur, Crotone) ; Zakaria Naidji (attaquant, Paradou, prêt) ; Massamba Ndiaye (gardien, CNEPS Excellence). Ils sont partis : Anthony Scaramozzino (défenseur, Bourg-en-Bresse) ; Romain Bayard (milieu, Stade Lausannois) ; Souleymane Diarra (milieu, Guingamp) ; Idrissa Ba (attaquant, Bastia-Borgo) ; Mor Nguer (attaquant, Pohronic) ; Thierno Thioub (attaquant, sans club) ; Patrick Trindade (gardien, sans club) ; Corentin Chaminade (milieu, sans club) ; Mamadou Diatta (milieu, sans club). Fins de prêts : Scotty Sadzoute (défenseur, Lille) ; Younn Zahary (défenseur, Caen) ; Cheikh Sabaly (attaquant, Metz) ; Itaitinga (attaquant, Sion) ; Mayron George (attaquant, Midtjylland).

Le chiffre

1 – Après sa victoire à Caen, Pau a l’occasion de remporter deux déplacements consécutifs en Ligue 2 pour la toute première fois de son histoire ! Souhaitons que ce chiffre « 1 » porte davantage bonheur à l’Amiens SC, en quête d’une première victoire à domicile cette saison.

Le groupe palois

Olliero, Bertrand (g.) – Koffi, Batisse (c.), Kouassi, Bury, Dembélé, Boto, Beusnard, Lobry, Nisic, Assifuah, Diannesy, Armand, Sylvestre, Evan’s, Essende, Gomis

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires