Di Meco : « Le RC Lens ? Ce serait une faute de ne pas penser au titre ! »

RC Lens
Franco Arland/Icon Sport

Fringuant deuxième du championnat, tombeur flamboyant du PSG ce week-end et formation enthousiasmante par son jeu, le RC Lens ne cesse de susciter les éloges depuis le début de saison. Et alors qu’il trouvait le club artésien un peu surcoté il y a encore peu, Eric Di Meco estime désormais que les Sang et Or ne doivent se fixer aucune limite cette saison. Explications.

Le RC Lens a le droit de rêver

« Quand je regarde ce qu’ils ont fait contre Paris, ce qu’ils font depuis le début de la saison, le fait qu’ils ne jouent pas en coupe d’Europe et leur calendrier sur les cinq prochains matches (Strasbourg, Auxerre, Troyes, Brest et Nice), ce serait une faute de ne pas penser au titre ! Ils ne sont prédestinés à jouer ça, ils n’ont peut-être pas l’effectif pour jouer le titre et ne seront sûrement pas champion. Mais quand tu fais ce qu’ils font actuellement, c’est presque dans l’ordre des choses d’y penser. Mentalement, je pense même que ça peut te faire passer un cap d’y penser. Si tu penses trop ou pas comme il faut, ça peut aussi te faire rater certains matches. Mais il n’empêche qu’ils ont le droit d’avoir de l’ambition. Sachant qu’on n’est pas à l’abri non plus de voir le PSG partir en sucette après une élimination en Ligue des Champions, on a déjà vu ça par le passé. »

Une qualification européenne serait déjà une belle récompense

« Maintenant, soyons réalistes, s’ils finissent deuxièmes ils feront la chenille de la fin du championnat au premier match de Ligue des Champions ! Même si c’est un club en progression et qui travaille bien, ce n’est pas sur eux qu’on mise en début de saison. J’espère qu’ils ont de l’ambition et l’envie de garder cette deuxième place. Le contraire serait anormal, sans surjouer ou sortir ceux qu’ils font de bien avec un gros collectif très solidaire. Ils peuvent aussi avoir un creux à un moment donné en perdant un ou deux matches, ce qui arrive à toutes les équipes dans une saison. C’est à ce moment-là qu’on verra comment ils réagiront. »

Source : RMC Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *