L’Amiens SC concède une 4ème défaite de suite

Iron Gomis Amiens SC QRM
Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport

Déterminés à se relever, les Amiénois voulaient se relancer contre Quevilly-Rouen après trois défaites de rang. Si le début de match est prometteur, les Normands sont supérieurs dans la finition et saisissent bien leur chance. Ils s’imposent logiquement et infligent une quatrième défaite de suite pour l’Amiens SC contre QRM. Inédit depuis 2011.

La défense sape les efforts amiénois

Dès l’entame, Amiens place la barre haute et obtient une première incursion dangereuse dès la première minute. Antoine Leautey s’apprête à rentrer dans la surface, son ballon est contré et il obtient le corner. Par la suite, Gaël Kakuta ne tarde pas à se montrer et provoque du danger face aux défenseurs normands. Pourtant, ce sont eux qui ont bien failli ouvrir le score, sur une perte de balle de l’ASC au mauvais endroit. Le tir passe à côté (6′). Le rythme de ce match ne s’abaisse pas, bien au contraire. À tel point que l’Amiens SC laisse de trop gros espaces et s’expose, avec une défense en difficulté. Le portier de Quevilly-Rouen, Nicolas Lemaître, rentre bien dans son match en intervenant sur Doums Fofana, bien positionné (14′). La réponse amiénoise ne se fait pas prier avec Leautey qui sert Gélin, sa frappe passant tout près du poteau gauche (16′).

S’il faut retenir une action de cette première période, c’est véritablement l’intervention du gardien de QRM sur Tolu Arokodare. Ce dernier est en passe d’éliminer le portier, quand celui-ci effleure le ballon… mais emporte le joueur avec. Penalty ou pas, cette action litigieuse pose question et interroge Philippe Hinschberger dans sa surface. Dans le même temps, Louis Mafouta tire, mais voit sa frappe arrêtée par Régis Gurtner (28′). Encore une fois, la défense amiénoise était aux abois.
L’élan de ce match est tel que Kakuta sert Doums qui voit son tir contré du bout du pied par Lemaître. Malheureux sur son action litigieuse, Tolu sauve les siens en contrant un coup franc de QRM à la 34ème minute. Trois minutes plus tard, il se fait même refuser un but, jugé hors-jeu par Gaël Angoula. En tension depuis le début de rencontre, la défense de l’Amiens SC est punie par Till Cissokho, qui trompe parfaitement Gurtner et des défenseurs en difficulté (41′, 0-1). C’est un coup de massue avant de rentrer aux vestiaires.

De la bonne volonté, insuffisant pour inverser

Les Amiénois rentrent bien dans leur période, même si les occasions ne se bousculent pas au portillon. Pourtant, Formose Mendy y a bien cru à la 55ème minute, lorsque sa tête rentre dans la cage de QRM à l’aide de la barre. Tout comme Tolu, un hors-jeu est sifflé… Depuis plusieurs minutes, Quevilly-Rouen est inexistant en attaque, mais parvient à s’accrocher. Les opportunités se succèdent pour l’ASC avec un Gaël Kakuta bouillant offensivement et un Doums Fofana motivé. Bien sur son côté, Iron Gomis décide de centrer, même si son centre s’apparente à un tir.

Dans la dernière demi-heure, le match retrouve un semblant de rythme sur une occasion de QRM. Garland Gbellé et Louis Mafouta tirent successivement vers la cage de Régis Gurtner, mais un double sauvetage sur la ligne vient sauver les Amiénois (73′). Par ailleurs, nouvel arrêt pour le portier picard qui, d’un intérieur du pied, sauve une nouvelle frappe. La fin de rencontre n’est guère palpitante des deux côtés, le Stade de la Licorne commençant à se vider progressivement. Finalement, Quevilly-Rouen réveille le stade avec son attaque. Louis Mafouta élimine d’un crochet un défenseur amiénois et ajuste Gurtner au poteau opposé pour faire le break (89′, 0-2). Derrière, la frustration prend le dessus sur les Amiénois, comme Matthéo Xantippe, énervé. Cette quatrième défaite de suite en Ligue 2 est regrettable pour l’Amiens SC, désormais septième au classement. Au retour de la trêve, un sursaut sera attendu pour les hommes de Philippe Hinschberger.

Pavel CLAUZARD

AMIENS SC – QRM : 0 – 2 (0 – 1)

15ème journée de Ligue 2

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Angoula

Buts : Cissokho (41′) et Mafouta (89′)

Avertissements : Gélin (20′) et Opoku (21′) pour l’Amiens SC ; Sangaré (46′) pour QRM

Amiens SC : Gurtner (c.) – Mendy, Opoku, Fofana – Leautey (Xantippe, 45’+2), Gélin, Benet (Cissé, 68′), Doums, Gomis (Chibozo, 80′) – Tolu, Kakuta (Bandé, 80′)

Remplaçants : Charruau (g.), Barry, Junior Fofana, Xantippe, Chibozo, Bandé, Cissé

Entraîneur : Philippe Hinschberger

QRMLemaître – Sissoko, Ben Youssef, Cissokho, Pendant – Pierret – Sangaré (Sidibe, 68′), Camara (Bangré, 90’+1), Gbellé (Boé Kane, 85′), Soumaré – Mafouta (Jung, 90′)

Remplaçants : Thuram (g.), Cissé, Bansais, Boé Kane, Bangré, Sidibe, Jung

Entraîneur : Olivier Echouafni

6 Commentaires

Commenter
  1. Et oui…. Va falloir revoir les objectifs et commencer à regarder derrière et non plus devant. On commence à avoir l’habitude..

  2. Et si on profitait de la trêve pour changer d’entraîneur ?
    Parceque là, avec Hinschberger, on va droit dans le mur.
    La chance incroyable qu’on avait en début de saison ne pouvait pas durer, au bout d’un moment ça tourne…et là on voit le jeu sans idée et tellement prévisible de l’ASC. Mais bon… l’autocritique n’a pas l’air d’être sa tasse de thé.

  3. bon ben en termes d’objectif c’est plutôt pas mal
    l’objectif de ne pas monter en ligue 1, c’est fait
    l’objectif de ne pas être dans le top 6, c’est fait aussi
    encore un faux pas, et la 12e place pourrait arriver plus vite qu’on ne le croit
    vraiment dommage car l’asc est ds le top 5 au nombre de victoires
    et sur les 5 derniers matchs, l’asc a le meme bilan que l’asse
    attention, il n’y a que 7 points d’avance sur le 15e

  4. Chuuttt, faut pas critiquer, faut rester positif… Donc on dira juste que c’est encore une victoire encourageante… Ceci dit merci à M. Angola pour l’ensemble de son œuvre ce soir car il a bien aidé QRM qui était pourtant limité et plus que prenable.

  5. Ras le bol d’Hinschberger !!! De semaine en semaine, on ne voit aucune amélioration dans le jeu de cette équipe, tellement stéréotypé !! on joue à la baballe avec des centres qui arrivent nulle part ! On a l’impression qu’on pourrait jouer des heures sans marquer… on ne sait pas négocier les coups de pieds arretés (ni les coups francs ni les corners !) on a aucun réalisme devant et à la moindre occasion adverse, on est aux fraises !! Où en serait-on sans Gurtner ?? Cet entraineur incapable ne fait pas progresser ses joueurs ! bien au contraire… 4 défaites d’affilée !! Y en a marre ! on est reparti comme l’an dernier dans une spirale négative et ce mec ne se remet jamais en question et personne au club ne semble s’inquiéter de la situation… pfff… je suis dégouté !

  6. Il y a 4 matchs on avait 10 points d’avance sur les relégables, maintenant on n’a plus que 5 points d’avance, si on continue comme ça dans 5 matchs on est relégables. Et dire qu’il y a 1 mois on parlait de montée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *