Débat : L’Amiens SC doit-il sacrifier les coupes ?

En pleine crise de confiance après avoir enchaîné quatre défaites consécutives en championnat, l’Amiens SC se rapproche dangereusement de la zone rouge avec seulement un point d’avance sur le barragiste messin. A l’aube d’une double confrontation en Coupe de la Ligue et en Coupe de France face au même adversaire, le Stade Rennais, les Picards doivent-ils pour autant abandonner toute ambition en Coupe pour concentrer tous leurs efforts dans la course au maintien ?

Absolument, pour Rémi Gérard

Dans une course au maintien qui s’annonce déjà très difficile, l’Amiens SC ne peut se permettre de jouer sur tous les tableaux. En effet, depuis quatre journées, le club piétine et n’arrive plus à gagner. A une inquiétante dix-septième place, l’Amiens SC va aborder un mois de janvier périlleux avec plusieurs rencontres importantes pour le maintien (Montpellier et Brest). Il est donc indispensable pour le coach de ne prendre aucun risque vis-à-vis de ses « joueurs cadres », et pour cela d’abandonner les deux autres compétitions.

D’autant plus que l’équipe ne peut se permettre de perdre plus de joueurs sur blessure, l’infirmerie étant déjà bien (trop) remplie, mettant à mal tout un dispositif et tout un groupe. Tant que l’Amiens SC n’aura pas retrouvé de la constance et une certaine forme de stabilité dans le championnat, jouer les coupes à fond demeurera risqué. L’Amiens SC n’a pas le droit à l’erreur cette année avant de voir ses droits TV grandement revalorisés en cas de maintien. Luka Elsner devra donc choisir ses priorités.

Non, pour Cédric Quignon

Oui, l’Amiens SC est dans le dur. Pour autant, j’ai toujours considéré que galvauder une compétition était contre-productif. Dans une mauvaise passe sportive, l’ASC a surtout besoin de retrouver le chemin de la victoire pour redémarrer une dynamique positive et les coupes peuvent en être l’un des vecteurs. De plus, il ne faut pas oublier qu’Amiens possède encore un joker en championnat avec le match remis face à Reims qui se disputera en janvier et peut encore dépasser son nombre de points obtenus l’année passée sur la phase aller. Ainsi, ce n’est pas encore la crise comme certains voudraient déjà le décréter. Ce qui est sûr c’est qu’Amiens connait désormais le championnat qu’il va devoir disputer, celui du maintien. L’objectif est clair et les Amiénois sont encore dans les clous.

De ce fait, pourquoi ne pas jouer le coup à fond en coupe et vivre une nouvelle épopée ? Cela aurait comme effet de ressouder le groupe. De plus, Luka Elsner possède un effectif beaucoup plus large que les années précédentes avec des titulaires en puissance qui ne le sont plus (Zungu, Monconduit, Akolo…) et des jeunes pousses (Lahne, Papeau, Talal, Bumbu, etc.) qui rongent leur frein. Ce qui doit permettre de jouer sur plusieurs tableaux. Poursuivre son parcours en coupe permettrait donc au staff amiénois de concerner l’ensemble de l’effectif professionnel et pourquoi pas de découvrir de nouvelles solutions utilisables pour le maintien. Et quel massage envoyer à un groupe en plein doute que de lui demander de lever le pied pendant un match ?

Votre avis compte

À lire aussi :

Amiens SC : Fousseni Diabaté, la bonne surprise du week-end

L’Amiens SC en appelle (déjà) à l’union sacrée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *