David Guion (Bordeaux) : « On a pris un mois de retard »

Guion VAFC
Icon Sport

Réintégré sur le fil, Bordeaux va lancer son championnat avec une équipe décimée, ce samedi face à Valenciennes. La faute à un recrutement mis en stand-by et à l’absence de qualification pour les joueurs arrivés au début de la préparation estivale. Pour autant, David Guion ne vise qu’une seule chose face aux Nordistes : la victoire.

Bordeaux soulagé et ambitieux

« Place au football, place au jeu. On est vraiment content de retrouver notre stade demain (ce smaedi) et de penser au football. On a vu durant ces deux mois ce qu’était la marque de fabrique d’un grand club avec la mobilisation de toutes les composantes autour du club. C’est grâce à l’histoire du club. Cet élan de solidarité marque bien le fait qu’on est dans un grand club. Maintenant, ce n’est pas une finalité le maintien en Ligue 2. On n’a pas gagné un trophée, ce n’est pas la fête. Je suis un entraineur ambitieux, je veux retrouver la Ligue 1 avec les Girondins mais je suis aussi réaliste. Je connais bien que la Ligue 2 c’est un championnat très difficile. Je sais que remonter directement c’est l’exception. Seulement deux équipes l’ont fait en 10 ans. C’est important d’être prêt tout de suite. C’est pour ça que je suis réaliste par rapport au contexte. »

Un effectif décimé contre Valenciennes

« Sur les 18 joueurs, 14 seront issus de Bordeaux. On a besoin de se renforcer et je sais qu’on a pris du retard. Cette équipe qui va jouer demain (ce samedi) ne sera certainement pas la même équipe dans un mois. Je dois tenir compte de ce contexte. Je dois optimiser mon groupe. Ce qui m’importe c’est de jouer avec les présents et de me concentrer sur eux. J’espère que la semaine prochaine des garçons seront qualifiés et d’autres vont arriver. Je m’adapte mais l’objectif est de gagner.  Je voulais partir sur un 4-4-2 et finalement je pars sur un 4-3-3, parce que je dois m’adapter aux joueurs du centre de formulation. On a pris un mois de retard. L’essentiel est d’être dans le monde professionnel, maintenant il y a du travail. »

Source : Girondins.com

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.