Daniel Stendel (Nancy) : « Un match important à Dunkerque »

Daniel Stendel Nancy
FEP / Panoramic / Imago

L’AS Nancy-Lorraine de Daniel Stendel vit un été bien compliqué. Perturbé par une limitation dans le recrutement et un début de saison complètement raté, les Nancéiens luttent déjà pour leur survie à ce niveau de la compétition. Présentation de l’adversaire de l’USL Dunkerque pour cette rencontre de la septième journée de Ligue 2.

La dynamique

Un match nul, cinq défaites, deuxième pire attaque, deuxième pire défense et une place de lanterne rouge après six journées, le début de saison de l’AS Nancy est incroyablement compliqué jusqu’ici. Le début de l’ère Daniel Stendel est terriblement compliqué et les Nancéiens se retrouvent déjà en tant que concurrent direct pour le maintien à l’approche d’un match déjà crucial pour la suite de l’exercice 2021/2022. Dans la difficulté et avec un effectif chamboulé durant l’été, Nancy se rend à Dunkerque avec l’obligation de gagner… face à des Dunkerquois également obligés de s’imposer !

Le joueur à suivre

Véritable attraction du National la saison passée avec Quevilly, terminant meilleur buteur (ndlr : avec vingt-et-un buts marqués en trente apparitions), Andrew Jung a attiré de nombreuses convoitises de la part des clubs de Ligue 2 durant l’été. C’est finalement l’AS Nancy, au terme d’un montage qui a fortement déplu à de nombreux adversaires, qui a remporté la mise. Désormais, tous les regards sont tournés vers l’ancien castelroussin qui va devoir porter une attaque nancéienne renouvelée durant l’été.

La déclaration

 » C’est un match important que nous allons disputer à Dunkerque. Il faudra rester lucide. Nos deux objectifs sont de prendre des points et de continuer à être courageux. Pour cela, il faudra avoir plus envie que l’adversaire. Ce sera la clé pour gagner ce match. Dans notre situation, le mental est important. Individuellement, les joueurs ne sont peut-être pas en confiance mais s’ils se soutiennent, ils peuvent développer une force collective. Il faut montrer que l’on est une équipe ! »

Daniel Stendel (entraîneur de Nancy)

Le mercato

Ils sont arrivés : Shaquil Delos (défenseur, Chambly) ; Nathan Trott (gardien, West Ham, prêt) ; Thomas Basila (défenseur, Ostende, prêt) ; Mickaël Biron (attaquant, Ostende, prêt) ; Andrew Jung (attaquant, Ostende, prêt) ; Soares (défenseur, Batuque) ; Elliot Simoes (milieu, Barnsley) ; Kelvin Patrick (milieu, Batuque) ; Mamadou Thiam (attaquant, Ostende, prêt) ; William Bianda (défenseur, Roma, prêt) ; Sieben Dewaele (milieu, Ostende, prêt).

Ils sont partis : Martin Sourzac (gardien, Chambly) ; Mathias Fischer (défenseur, Bourg-en-Bresse) ; Amine Bassi (milieu, Metz) ; Kenny Rocha Santos (milieu, Ostende) ; Christopher Wooh (défenseur, Lens) ; Mons Bassouamina (attaquant, Bastia-Borgo) ; Aurélien Nguiamba (milieu, sans club) ; Ousmane Cissokho (attaquant, sans club) ; Ernest Seka (défenseur, sans club) ; Ande Dona Ndoh (attaquant, sans club) ; Yanis Barka (attaquant, sans club) ; Serge N’Guessan (milieu, sans club).

Fins de prêts : Mehdi Merghem (milieu, Guingamp) ; Rayan Philippe (attaquant, Dijon) ; Aurélien Scheidler (attaquant, Dijon).

Le chiffre

5 – Interdit de recrutement à titre onéreux, l’AS Nancy a pu compter sur son affiliation avec le club belge d’Ostende pour se renforcer durant l’été. En effet, sur les onze arrivées enregistrées par le club lorrain pendant le mercato, cinq proviennent de prêts depuis le pensionnaire de Jupiler League. Ce qui a fait grincer des dents chez beaucoup de clubs de Ligue 2.

Le groupe nancéien

Valette, Trott (g.) – Karamoko, Latouchent, Basila, Delos, Guessand – Haag, El Aynaoui, Lefebvre, Patrick, Dewaele, Bondo – Biron, Cissé, Thiam, Triboulet, Jung.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.