Cyril Jeunechamp (Bastia) : « Ne pas se tromper d’objectif contre Dunkerque »

Cyril Jeunechamp
GERARD PIERLOVISI / PANORAMIC / Imago

Après dix journées, le promu bastiais s’affiche en deuxième partie de tableau et a, de manière surprenante, déjà changé de coach. Avec désormais un duo composé de Cyril Jeunechamp et Frédéric Zago pour assurer l’intérim, Bastia espère redresser encore un peu plus la barre. Présentation de l’adversaire de Dunkerque pour cette rencontre de la dixième journée de Ligue 2.

La dynamique

Après un bon de saison dans la lancée de leur montée, les Bastiais marquent de plus en plus le pas. Avec cinq points pris lors des quatre premières échéances, le SCB affichait un visage assez convaincant et résiliant. Mais depuis leur succès sur la pelouse de QRM lors de la quatrième journée, les Corses ont connu un passage à vide qui a poussé la direction du club à évincer Mathieu Chabert quelques heures après le revers concédé à Valenciennes (1-2). Dirigé temporairement par un duo Cyril Jeunechamp – Frédéric Zago, Bastia a réussi à stopper l’hémorragie en remportant le derby aux dépens d’Ajaccio (2-0), laissant la place de barragiste à Amiens. Toujours en intérim pour le déplacement à Dunkerque, Jeunechamp et Zago tenteront d’apporter la passe de deux aux leurs pour passer une trêve internationale un peu plus tranquille avant de sûrement passer la main.

Le joueur à suivre

Même si l’attaque bastiaise ne brille pas depuis le début de saison, il faudra se méfier d’un élément en particulier. En effet, avec quatre buts lors des quatre dernières rencontres, Benjamin Santelli est le meilleur buteur du SCB cette saison, et vient de réaliser une performance que le club corse n’avait pas connu depuis un certain Pierre-Yves André en 2010. Très mobile dans son poste de numéro 9, Santelli est capable de dézoner pour apporter son aide à la construction du jeu. Son petit gabarit en fait une arme importante dans les trente derniers mètres, lui le très explosif attaquant qui est également capable d’inspiration géniale comme en atteste son but face à Caen où il avait trompé Riou d’une tête lobée.

La déclaration

« Il ne faut pas qu’on se trompe d’objectif contre Dunkerque. Contre Ajaccio, la motivation était naturelle. Les garçons savent très bien que ça va être une équipe qui va être à la lutte avec nous pour le maintien. Ça va être un genre de mini-championnat entre nous. Il ne faut pas laisser des points en route contre des équipes comme ça parce qu’on risque de le payer cher. Les garçons sont conscients de l’enjeu. Les joueurs doivent prendre conscience qu’un match ne se gagne pas avant. Il faut faire plein d’effort ensemble pour pouvoir gagner des matches. » 

Cyril Jeunechamp (co-entraîneur en intérim de Bastia)

Le mercato

Ils sont arrivés : Kylian Kaïboué (défenseur, Montpellier) ; Johny Placide (gardien, Tsarsko Selo) ; Idriss Saadi (attaquant, Strasbourg) ; Thomas Vincensini (gardien, Lens) ; Lloyd Palun (défenseur, Guingamp) ; Joris Sainati (défenseur, Ajaccio) ; Amine Talal (milieu, Orléans) ; Kenny Nagera (attaquant, PSG, prêt) ; Adil Taoui (attaquant, sans club). Ils sont partis : Yoann Kherbache (milieu, Agde) ; Florian Raspentino (attaquant, Bastia-Borgo) ; Sébastien da Silva (attaquant, Laval) ; Anthony Salis (défenseur, sans club) ; Michel Moretti (milieu, sans club) ; Naoufal Mesbah (attaquant, sans club) ; Sébastien Lombard (gardien, retraite) ; Gilles Cioni (défenseur, retraite). Fin de prêt : Lorenz Assignon (défenseur, Rennes).

Le groupe bastiais

Vincensini, Placide – Roncaglia, Guidi, Vincent, Schur, Santelli, Salles-Lamonge, Quemper, Talal, Bocognano, Ben Saada, Saadi, Ducrocq, Le Cardinal, Sainati, Nagera

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires