Coupe de France : Salouël-Saleux et l’US Camon pour un exploit

Amateur Coupe de France RC Salouël

Ce dernier jour du mois d’octobre est également synonyme de finale régionale en Coupe de France mais également de belles affiches pour nos pensionnaires du Grand Amiénois toujours en course. Si deux d’entre eux partent favoris, deux autres sont en quête d’exploit pour espérer affronter une Ligue 2 au prochain tour. Découvrez le programme complet.

Salouël-Saleux pour un nouvel exploit ?

A travers l’Hexagone, seuls quatre clubs de Départemental 2 sont encore en lice. Parmi eux, se trouvent le RC Salouël-Saleux qui – deux semaines après l’exploit contre Lambres-lez-Douai (R1) – aura de nouveau fort à faire pour croire au septième tour. Contre les Portugais de Roubaix, club de Régional 2, les Salouasiens ne nourrissent toutefois aucun complexe. « On prendra le match avec autant de sérieux que face à Lambres-lez-Douai. On va tout faire pour gagner, passer un tour supplémentaire et vivre un moment encore plus historique pour le club, avouait Antoine Mücke après le tirage au sort. C’est une R2, encore une équipe de Ligue, mais en même temps on a quasiment jouer que ça, de Moreuil, Lambres, le RIF. Je ne dis pas que c’est un bon tirage mais ça reste abordable. On essaiera de se qualifier en jouant notre jeu. »

Salouël-Saleux (D2) – Roubaix Portugais (R2)

Dimanche 31 octobre, 15 heures

L’US Camon à l’épreuve d’un gros

Corrigé il y a une semaine en championnat par Grande-Synthe (1-4), l’US Camon n’aura pas la tâche facile pour tenter de relever la tête. Sur la pelouse de Lucien-Jovelin, c’est tout simplement l’AS Beauvais – septième du groupe B de National 2 – qui se présentera ce dimanche. « Ça s’annonce costaud ! On va se battre avec nos armes. On ne part pas perdant pour autant, ça reste un match de foot et en coupe tout reste possible, positivait le président Christophe Richard. On aurait préféré un adversaire davantage à notre portée, mais il faut rencontrer des équipes d’un niveau supérieur à un moment donné. Ce sera le cas contre Beauvais, c’est aussi ça la coupe de France. J’espère qu’on va pouvoir montrer qu’on a progressé depuis la défaite contre Croix. » Il y a deux ans, au cinquième tour, les Camonois avaient encaissé un cinglant 4-0 face à ce club de N2, dernier adversaire de ce niveau affronté.

US Camon (R1) – AS Beauvais (N2)

Dimanche 31 octobre, 15 heures

L’AC Amiens favori mais prudent

Sans bruit, l’AC Amiens est toujours en course en coupe de France et va partir quelque peu favori de son affiche du sixième tour à Soissons, tombeur du RC Amiens au tour précédent. Néanmoins, c’est avec prudence que le pensionnaire de National 3 s’avance pour son déplacement dans l’Aisne. « Jusqu’ici, on n’a pas eu de match facile, même si le tirage pouvait laisser croire que c’était le cas, prévient Azouz Hamdane. On a vu qu’on pouvait être embêté par des D1, une R2 sera donc à même de le faire également. Ce ne sera pas un match facile, à moins qu’on parvienne à se le faciliter rapidement. Il faudra l’aborder avec beaucoup de discipline et de patience. Si on fait ça, on peut encore espérer passer un tour. » Un an après un huitième tour dans une formule adaptée, l’AC Amiens aimerait se rappeler aux bons souvenirs d’une compétition qui lui a fait prendre la lumière, notamment un après-midi de janvier contre le LOSC.

Internationale soissonnaise (R2) – AC Amiens (N3)

Dimanche 31 octobre, 15 heures

Ailly-sur-Somme doit se méfier

Si Salouël-Saleux est un des clubs de D2 toujours en lice, Ailly-sur-Somme en affrontera un autre, ce dimanche. C’est donc avec le costume de favori que l’équipe dirigée par Pierre-Alain Lavillette se rendra dans le Nord, mais non à Hamel comme le tirage l’avait désigné. Le terrain du club de Départemental 2 n’étant pas homologué, c’est sur la pelouse de Lambres-lez-Douai que les Aillygeois tenteront de rallier le septième tour. Jouer sur le terrain d’un club de Régional 1 sera-t-il un avantage ?

Hamel (D2) – Ailly-sur-Somme (R3)

Dimanche 31 octobre, 15 heures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.